Flux RSS

Ma Veste Claudie

Publié le

img_6934-2-fileminimizer

Encore un projet couture largement validé et porté depuis un bout de temps.

En effet, j’ai cousu cette veste au printemps dernier et je l’ai beaucoup mise cet automne.

img_6933-2-fileminimizer

Il s’agit du patron de la veste Claudie de l’Atelier Scammit. J’ai acheté ce patron lors du CSF 2015. A l’époque , j’avais eu envie de découvrir une nouvelle marque et j’avais aimé le côté intemporel des modèles proposés. Je l’ai laissé de côté jusqu’au printemps parce que ce patron va mieux à la demi-saison qu’au plein hiver. Entre temps la marque s’est fait connaître et a grandi.

img_6936-2-fileminimizer

J’ai choisi de faire cette veste dans un lainage trouvé chez un de dealers habituels :  Sami Tiss’ à Angers. Comme souvent avec les tissus de Sami, ce tissu est parfait, facile à coudre, il tient bien dans le temps.  J’avoue que j’aime énormément ce tissu.

img_6940-2-fileminimizer

J’ai cousu cette veste en un après-midi.  J’ai cousu la version la plus simple sans fermeture. C’est une veste que je ne ferme pas et qui m’accompagne lors des matins frisquets du début d’automne.

img_6903-fileminimizer

Les explications sont parfaites même si les images du livret sont parfois un peu sombres.

La force de ce patron tient dans la qualité de finitions. J’avoue que j’ai été bluffée par la qualité des finitions proposées par cette marque. Le résultat est très professionnel. Il y a des techniques que je n’avais jamais faites et on apprend comment poser une cigarette de tête de manche (ce que je n’ai pas fait car je n’en avais pas sous la main).

La créatrice propose, en plus, un tutoriel filmé qui nous accompagne tout au long du montage du vêtement. Je n’ai pas eu besoin de l’utiliser mais j’y ai jeté un coup d’œil et je l’ai trouvé vraiment bien fait. Je suis donc totalement convaincue par cette première expérience de l’atelier Scammit.

img_6900-fileminimizer

Comme vous pouvez le voir, j’ai quand même fait des bêtises en cousant cette veste. Vous le savez si vous me suivez, j’ai souvent un souci de manches trop serrées, du fait de biceps trop dodus. Lorsque j’ai vu la forme des manches, je les ai automatiquement agrandies sans vérifier la largeur initiale. Finalement, elles sont beaucoup trop larges et cassent l’harmonie générale de la veste. Malgré cela, j’ai beaucoup porté  cette veste au printemps et surtout cet automne car je trouve que les couleurs correspondent bien à cette période.

img_6898-fileminimizer

Akène, mon châle de l’hiver

Publié le

img_6925-2-fileminimizer

Il y a quelques mois, j’avais tricoter le châle Jalava de Bérangère Cailliau alias Lilofil et j’avais adoré faire le point d’Orme. Je m’étais dit que j’aimerais beaucoup faire le frère ou la sœur de ce châle, c’est à dire Akène, une châle triangulaire utilisant les même points que Jalava. C’est à dire des alternances de parties en point texturé et d’autres composés de rayures.

img_6894-fileminimizer

Cet automne, au cours d’un tricothé, ma copine Kimtchineitee nous a annoncé qu’elle voulait se lancer sérieusement dans le teinture de laine et qu’elle voulait créer sa marque. lors de cette rencontre, elle  a présenté ces premiers bébés laineux. J’ai totalement craqué sur sa couleur moutarde, ocre pleine de relief et de nuances magnifiques. Je ne sais pas qui s’est passé ce jour-là mais je me suis mise à rêver du Châle Akène en gris et moutarde. Comme c’était un peu obsessionnel. Kimchineitee n’a eu d’autre choix que de me teindre, en avant première, deux écheveaux de mérisoie dans les dites couleurs  (elle est timide, alors elle n’ose pas nous montrer ces merveilles. Montre-nous  tes bébés laineux sur IG, arrêtes de nous les cacher!!!).

img_6897-2-fileminimizer

J’ai mis de côté tout mes autres projets et j’ai tricoté ce projet en « 4-4-2 » (bref très rapidement). Il était autour de mon cou avant même d’être bloqué. J’ai d’ailleurs eu du mal à le lâcher pour le laver. Les photos ont été prises cette semaine, il a donc déjà été beaucoup porté et déjà lavé. La laine tien parfaitement bien et est super douce. Elle ne bouloche pas. Cependant, elle est bien entendue plus fragile qu’une 100% mérinos.

img_6895

La construction du Akène est simple, ce châle est agréable à tricoter. Les explications sont faciles, claires. C’est un projet accessible à un débutant motivé.

img_6926

Pour ma part,je me suis trompée en choisissant mes aiguilles. J’ai cru tricoter en 3,5 alors que j’avais des aiguilles 3,75. Le rendu est plus souple, plus mou car plus lâche. Personnellement, j’aime beaucoup. Cependant, cela consomme plus de laine, j’ai donc un peu raccourci les dernières parties de peur de manquer de laine. De même, je n’ai pas fait la seconde partie de la finition en picots par pure flemme; je n’avais pas envie de relever les mailles sur tout un côté.

Le résultat est cependant parfait car j’ai un châle pile poil de la bonne longueur, chaud et doux à la fois.

img_6922-2-fileminimizer

Miss Goéland : une envie de chemise

Publié le

img_6909-2-fileminimizer

Je sors de mon hibernation Pour vous présenter ma nouvelle Chemise : Miss Goéland de Gasparine Création. J’ai eu la chance de tester cette chemise en au cours du mois de novembre.

img_6643-fileminimizer

Lorsque j’ai reçu le patron, j’ai tout de suite aimé le dessin technique un petit côté cow boy du fait des découpes bretelles et de la découpe dans le dos en forme de coeur mais aussi les grands bas de manches.

img_6890-2-fileminimizer

Elle a cependant une vraie touche de féminité avec  sa patte de boutonnage cachée et son joli col pas trop grand. J’ai également apprécié le pli creux dans le dos qui rend cette chemise agréable à vivre au quotidien.

img_6916-fileminimizer

  Au cours du test, J’ai cousu deux versions de cette chemise. je les porte toutes les deux très souvent et je peux vous dire qu’elles ont remporté l’épreuve du quotidien haut la main.

img_6915-fileminimizer

J’ai coupé cette chemise en 42/44.Le montage est simple, les explications sont limpides. Elle se coud rapidement. je n’ai rencontré aucune difficulté. Je précise que j’ai rallongé les manches de 4 cm du fait de mes bras plus longs que la moyenne mais que contrairement à pas mal de patrons je n’ai pas du coudre les manches dans une taille supérieure à la mienne donc pas de bidouillage galère!

img_6651

Je précise que Gasparine vient de revoir la présentation de ces patrons, le packaging est superbe. je vous invite vraiment a  le découvrir en achetant un de ces patrons.

img_6649-fileminimizer

En ce qui concerne les tissus. j’ai choisi deux viscoses car je souhaitais profiter de la coupe fluide de ce modèle. Je ne regrette pas mon choix, le tissu « graou » vient de chez Anna Ka Bazaar, je l’avais acheté cet été en solde et le tissu plus sombre vient de Toto acheté en coupons, il y a un bail. deux tissus que j’adore pour deux chemises que j’adore. le combo parfait. Cependant avec un autre tissu, il est très joli aussi comme le montre Gasparine dans son article de présentation.

img_6912-2-fileminimizer

Je n’ai pas été très présente pour poursuivre le test de Gasparine car j’ai eu des soucis perso celle qui me connaissent un peu savent que la fin d’année et le début de celle-ci ont été assez tragiques. Mais haut les cœurs la vie doit continuer. Malgré tout, j’espère que Gasparine fera à nouveau appel à moi pour un prochain test car j’ai vraiment aimé sa façon de faire et son écoute lors des retours des testeuses.

img_6910-2-fileminimizer

Masgot, le châle doudou

Publié le

img_6084-fileminimizer

Ça fait bien longtemps (trop longtemps) que je ne suis pas passée par ici. J’ai été très prise par le quotidien, la vraie vie et je n’ai pas vu le temps passer. Au cours des derniers mois, j’ai un peu cousu et tricoter. J’ai quelques petites choses à vous montrer. Je vais tenter de rattraper mon retard.
Je commence par un projet tricot fait en… Mai ! (honte à moi)

img_6088-fileminimizer
Il s’agit du châle Masgot de Justyna Lorkowska (j’adore cette créatrice, regardez sa page, il y a des pépites). C’est un modèle archi connu qui a été crée début 2015.

img_6095-fileminimizer

Il faisait partie de ma liste de projets dès sa sortie mais j’ai attendu d’être à l’aise avec les aiguilles pour me lancer. En effet, il nécessite de savoir faire des rangs raccourcis. En dehors de cela, c’est un châle assez simple à tricoter puisqu’il est composé de rayures de point mousse. Il monte rapidement, on le tricote avec des aiguilles 4,5. En plus, on ne s’ennuie pas car les alternances des parties rayés et des rangs raccourcis rythme bien la progression.

img_6097-fileminimizer

Le choix des couleurs n’a pas été simple. C’est la première fois que j’utilisais trois couleurs. J’ai choisi de tricoter la laine de Imogène qui a créé il y a quelques mois la marque Big Bad Yarn.
Sa laine, teinte à la main, est très moelleuse, un peu gonflée. Elle est très agréable à tricoter. Je l’avais d’ailleurs déjà utilisée pour un précédent projet. J’ai pris deux écheveaux de mérinos et un de mérinos et soie. Mes coloris choisis sont : La Fée Carabine (rose), Jackson Pollock (gris foncé) et Caillou dans le ciel (gris clair).

Le mélange de matière ne m’a pas trop gênée. Je suis, cependant consciente que le rendu des deux laines n’est pas le même. je ne l’aurais peut-être pas fait pour un pull.

img_6091

En tout cas, le résultat me plaît beaucoup, ce châle est très grand l’envergure est de quasiment 2 mètres et tout doux. Il sera parfait pour la période de frimas qui va bientôt pointer le bout de son nez.

img_6085

Tagada, une capeline d’été

Publié le

IMG_6078 (FILEminimizer)

J’ai encore testé… Hé oui ; La Demoiselle d’Octobre a, à nouveau, lancé un appel aux testeuses et j’y ai répondu.

IMG_6070 (FILEminimizer)

Cette fois-ci, elle nous proposait de tester son nouveau patron, Tagada, une capeline parfaite pour se réchauffer les soirs d’été et pour se couvrir les épaules sans trop cacher sa jolie robe.

IMG_6065 (FILEminimizer)

J’ai eu envie de la tricoter car j’aimais bien ses petits trous qui me faisaient penser à des fleurs. Cette capeline est assez simple de construction. Elle est accessible aux débutants car elle n’utilise pas de techniques compliquées. Elle se tricote en rond donc pas de soucis de couture. Le seul truc un peu « galère » est la finition en picots. Ce n’est pas compliqué en soit mais c’est long à faire.IMG_6068 (FILEminimizer)

J’ai choisi d’utiliser la laine conseillée pour le patron. C’est une laine que je ne connaissais pas du tout : un fil fingering composé de 50% de laine et 50% de duvet de yack teinte par Petit Bout de Laine. Cette laine est super douce et très agréable à tricoter. je voulais tricoter le coloris Vague mais comme il n’était plus en stock, je me suis rabattue sur la couleur Nuage.

IMG_6074 (FILEminimizer)

J’ai utilisé un peu plus de deux écheveaux. il me reste 42 g de mon dernier écheveau.

IMG_6069 (FILEminimizer)

Bref, je suis contente d’avoir à nouveau tenté l’expérience. Travailler avec une date limite n’est pas vraiment mon truc à la base mais j’ai vraiment aimé tricoter ce projet.

Si ce patron vous intéresse, vous pouvez le trouver ici ou choisir d’acheter le kit conçu par Petit Bout de Laine

IMG_6080 (FILEminimizer)

Trois petits projets…

Publié le

IMG_5985 (FILEminimizer)

Coucou!
Ça fait un bail que je ne suis pas passée par ici, j’ai été accaparée par la vraie vie. La fin d’année scolaire se déroule sur les chapeaux de roue et j’ai eu peu de temps pour me poser, faire des photos, être sur l’ordinateur. J’ai cependant continué à produire des petits projets couture et tricot.

Aujourd’hui, je vais vous en présenter trois : La blouse Areli de République du chiffon, le jean Morgan de Closet Case patterns et le châle Nurmilintu de Heidi Alander. Ces trois pièces ont été faites, il y a plusieurs semaines et déjà portées plusieurs fois.

IMG_6028 (FILEminimizer)

La blouse Areli est un patron sorti au printemps 2015, c’est un classique de la blogosphère couture pourtant je ne l’avais jamais cousu. En fait, je n’avais pas pris le temps de scotcher le patron. C’est un patron tout simple rapide  et agréable à coudre, vraiment adapté aux débutants. J’ai aimé la construction du haut entièrement doublé, ça fait une belle finition.

IMG_6030 (FILEminimizer)

J’ai choisi un tissu un peu pétant car j’avais envie de couleur dans ma vie. C’est un coupon de satin de coton que j’ai déniché chez Toto Tours, au rayon aux kilos. Ce tissu tient bien la route et se coud facilement. Vous le voyez après plusieurs passages en machine et il n’a pas bougé.

IMG_6029 (FILEminimizer)

Areli est une blouse sans prise de tête que l’on porte sans se casser la tête. elle me convient bien et j’ai envie de m’en refaire une dans un tissu plus passe partout (je me rends compte que je dis souvent ça mais que je le fais rarement…). Pour info, elle est cousu en taille 42.

IMG_5992 (FILEminimizer)

Pour l’accompagner j’ai eu envie d’un châle assorti à ma blouse. Là encore, j’ai choisi de la couleur. Avec toute la pluie des semaines passées, il fallait bien ça pour illuminer ma vie! J’ai réussi à acheter un écheveau de gradient la Fée Fil coloris Sébastien. C’est un superbe dégradé de rose allant du fuchsia au rose pâle. Ce coloris est  juste magnifique. Comme d’habitude avec les laines La Fée Fil, le toucher est très doux et agréable à tricoter.

IMG_5988 (FILEminimizer)

J’ai choisi d’associer cette laine avec un modèle qui permettrait de la magnifier. J’ai opté pour un patron simple nécessitant une seule couleur  mais dotée d’une petite difficulté pour avoir un petit challenge. Le châle Nurmilintu répondait à mes critères et faisait partie de mes favoris depuis longtemps. J’avais dans un premier temps pensé au châle Krokus de Sue Berg que je trouvais parfait pour cette laine. Malheureusement, j’ai totalement bloqué sur les explications, je ne comprenais rien (si vous pouvez m’aider ou si vous savez où trouver la traduction de ce patron, je suis preneuse).

IMG_5990 (FILEminimizer)

Au final je ne regrette pas mon choix. Le châle Nirmilintu est amusant à faire, il m’a demandé de la concentration pour la partie dentelle et j’ai quand même pu le faire devant la télé grâce  aux parties de point mousse. Je n’ai pas bien réussi à faire la finition au point picot, les explications n’étaient pas géniales pour cette partie. Cependant, le résultat me plaît beaucoup, je n’arrête pas de porter ce châle. Il fait de l’ombre à mon Bryum, mon châle préféré. J’espère avoir l’occasion de tricoter à nouveau un gradient de cette marque, le tout est d’arriver à en acheter un lors des ventes…

IMG_6014 (FILEminimizer)

La dernière pièce que je vous présente aujourd’hui est mon jean Morgan. C’est un des derniers patrons de Closet Case Patterns. Après avoir fait le super modèle Ginger, elle nous propose un patron de jean Boyfriend assez loose, parfait pour cet été.  Pour changer du jean Ginger, elle propose une fermeture à boutons plutôt qu’un zip. J’avais vraiment aimé faire mon premier jean et j’ai eu envie de réitérer l’expérience en faisant plus attention à mes finitions. J’ai choisi un jean souple chez Mod’tissu à Tours et je me suis lancée.

IMG_6012 (FILEminimizer)

Le montage s’est déroulé sans accroc. Franchement les explications sont topissimes comme pour le Ginger, je ne me suis pas posée de question. Je l’ai rallongé de 5cm et j’ai pris la taille 12 élargie en 14 pour les cuisses.

IMG_6023 (FILEminimizer)

J’ai juste deux regrets : comme pour mon précédent jean, la taille est trop large, il faudra que je la reprenne la prochaine fois. D’ailleurs, j’ai été étonnée car le pantalon a une taille assez haute (mais très confortable) alors que je m’attendais à une taille basse.

IMG_6008 (FILEminimizer)

L’autre chose concerne la pose de mes boutons: j’aurais du les décalér un peu vers l’extérieur de ma patte de boutonnage (comme indiqué dans le patron d’ailleurs), le résultat n’est pas très beau.

IMG_6027 (FILEminimizer)

Cependant ce pantalon est très confortable, il tient le choc au quotidien et me plaît beaucoup. Je vais vous le dire: je suis quand même très fière des mes finitions et du rendu.

 IMG_5982 (FILEminimizer)

Green Jalava

Publié le

004 (FILEminimizer)

Encore un peu de tricot! Je crois que je deviens Châle addict. J’adore en tricoter, ce n’est pas trop long et un peu technique. En plus,j’aime beaucoup en porter. Cette fois , j’ai jeté mon dévolu sur le châle Jalava de Bérangère Cailliau de L’ile aux fils. J’ai déjà tricoté plusieurs de ses patrons, ici et ici. J’aime beaucoup la façon dont elle construit les choses, je suis sa pensée sans difficulté.
Jalava est un châle circulaire bicolore, il alterne des parties de rayures en point mousse et des parties de points texturés.

006 (FILEminimizer)
Jalava est issu d’une collection de patrons : »Ballade sous les ormes ». Il a un frère triangulaire, Akène qui utilise les mêmes points et la même alternance de rayures /points texturés. Personnellement, j’étais intriguée par cette construction ronde. Je me suis dit qu’il serait parfait pour les soirées fraîches de l’été.

001 (FILEminimizer)

Pour faire cette merveille, j’ai choisi deux écheveaux de mon stock. Il s’agit de laine fingering  mérisoie de La fée fil : un écheveau de L’Oncle Emerald et un de La Barbe de Merlin.

Je n’étais pas sûre d’assumer ce mélange de couleurs plutôt flashy par rapport à mes habitudes. J’avais acheté ces écheveaux lors du salon Créations et savoir-faire de cet hiver. Il était temps que je les utilise.

009 (FILEminimizer)

Le montage du châle s’est fait sans trop de soucis. le motif texturé se retient assez facilement et est plaisant à tricoter. L’alternance des parties texturées et des rayures donnent un projet agréable ; on ne s’ennuie pas. Cependant, je vous préviens les deux dernières parties sont longues et on termine avec plus de 700 mailles!

010 (FILEminimizer)

J’ai appris de nouvelles techniques. Entre autre, la finition en picots dont je me faisais un monde et qui en fait est assez accessible à la débutante que je suis. J’appréhendais un peu le blocage mais finalement le châle se place naturellement à sa place, tout s’est bien déroulé.

014 (FILEminimizer)

Résultat, j’ai un nouveau châle tout doux, tout chaud qui va m’accompagner pendant les mois à venir. Je suis trop contente du résultat.

002 (FILEminimizer)