Flux RSS

Archives mensuelles : avril 2014

Perle de nacre

Publié le

014

Cette jupe, j’en ai toujours rêvé.

Je ne sais pas si c’est un forme qui va à ma morphologie. Je ne sais pas si je la porterais régulièrement mais, une chose est sûre, j’avais très envie d’une jupe tulipe depuis que j’avais vu les créations de Moka ou de Nessie tirées d’un Burda introuvable.

Alors, quand le magnifique livre « Grains de couture  Hommes et Femmes » de Ivanne Soufflet est paru, je savais que j’allais en faire l’acquisition rien que pour cette jupe.

Côté réalisation, pas de difficulté particulière. J’ai été étonnée par l’échelle de taille proposée : pour la première fois je fais du 46. J’ai également suivi les conseils déjà entendus sur le blogosphère couturesque : je n’ai taillé ma ceinture qu’à la fin en y ajoutant 9 cm…

019

A la fin la taille est trop grande. Il va falloir que je réfléchisse pour la réduire à la bonne mesure parce que du coup le tombé de la jupe n’est pas super devant.

021

023

En dehors de cela, je l’aime bien ma jupe. Je vais cependant continuer à chercher le fameux Burda (septembre 2007, d’ailleurs si vous ne savez pas quoi en faire…) pour un jour avoir la Tulipe de mes rêves…

Publicités

Anna en fleur

Publié le

041

Suite à ma bonne expérience de la robe Flora, j’ai décidé de continuer à explorer l’univers de By Hand London en m’attaquant à la robe Anna.
Anna est une robe qui se décline en version longue ou courte,avec un col bateau ou en V.

J’ai choisi, pour une première expérience, de faire la version courte avec un col bateau (Version3).

Comme pour Flora, le montage de cette robe se fait sans soucis et rapidement. Le livret bien qu’en anglais est très illustré, on comprend les étapes rien qu’en regardant les images.

049

J’ai sorti pour cette première version, un coton acheté chez Brin de Cousette il y a plusieurs mois. J’avais peur que ce tissu soit trop rigide pour cette robe. Au final je suis assez contente du résultat.

je me suis appliquée pour les finitions. Sur ce plan, je suis de plus en plus contente de moi. Il faut dire qu’avec une surjeteuse c’est plus simple.

047

045

oui, oui il y a un faux pli et oui je suis fâchée avec le fer

040

Je sais déjà que je vais la refaire en version longue… et noire  ( j’ai déjà le tissu).

Pour info, je l’ai coupée en taille 10 pour le haut et élargie en taille 12 pour la taille ( ce qui me confirme ma prise de poids…). D’habitude, je rallonge les patrons dès la conception de 4 cm. Ce coup-ci, j’ai gardé la longueur original et je la trouve parfaite. je m’améliore chaque jour dans la pose des fermetures invisibles.

052

059057

039

J’aime vraiment beaucoup les patrons de By Hand London.

J’envisage sérieusement de me pencher sur Elisalex, mon premier coup de cœur de cette marque.

La chemise de mon amie Bubu…

Publié le

003

« Madame Burda me fait peur ! »

Cette sentence n’est pas tiré d’un roman d’Agatha Christie mais illustre bien ma relation à cette grande fournisseuse de patron qu’est Dame Burda.

Depuis que j’ai commencé à coudre, j’ai régulièrement et même religieusement acheté plusieurs de ses magazines.

Ils sont pleins de projets potentiels plus beaux les uns que les autres mais moi, je n’arrive pas à les faire. Dès que je me plonge dans les explications, je panique. Car il faut le dire, je ne comprend pas tout.

Cette été, j’ai réussi à pondre une robe ( niveau débutant) mais alors, j’ai sué sang et haut pour y arriver, et encore, j’avais ma belle-mère comme coach….
Donc, quand j’ai vu cette jolie blouse du Burda d’avril, j’ai vraiment hésité à me lancer mais l’envie était trop forte.

006

j’ai choisi un tissu acheté chez Toto au kilo, c’est un tissu très fluide assez vivant, donc un peu galère à coudre. Je me suis trompée dans les marges de couture des pans devant : la peur de Bubu me conduit à ne pas bien lire les consignes les plus élémentaires. J’ai donc rusée en diminuant les marges à 1,5 cm. Bon, ça ne se voit pas trop, non?

011

Au final, je trouve que je ne m’en sors pas trop mal. Cette blouse est sympa et adaptée à la saison.

Et puis ce coup-ci, j’ai été jusqu’au bout de l’épreuve!

005

008

004

Airelle de Printemps

Publié le

011

Ça y est, il fait beau, c’est le printemps. J’adore cette période : le renouveau de la nature, les rayons du soleil qui reflètent dans l’herbe verte  et jouent avec les tourbillons de la Loire…

Alors oui, je couds moins et je profite de la plénitude de la saison.

009

J’ai quand même pris le temps de me fabriquer une petite Airelle. Couture sans prise de tête que j’ai déjà faite à deux reprises quand Deer and doe a sorti le modèle. J’ai sorti pour l’occasion un coton imprimé acheté chez Brin de Cousette il y a quelques mois.(oui, oui, j’ai mis des liens, encore merci à Clotilde de m’avoir expliqué comment faire!)

005

 J’ai décidé de ne pas mettre de col. Le tissu est un peu rigide et du coup l’encolure baille , c’est dommage.

Je l’ai cousue en taille 42 et je l’ai rallongée car je la trouve un peu courte dans mes précédentes versions. Je l’aime mieux comme ça.

Encore quelques photos pour la route…

 008

010

006

007

A bientôt et bonne couture!