Flux RSS

Archives mensuelles : février 2015

La Sage Perla

Publié le

014 (FILEminimizer)

Il y a quelques semaines Les Fusettes, marque française de patrons sortait un nouveau modèle, la Robe Perla. La robette se décline en deux versions, à mes yeux, également aimable. C’est une robe doublée donc parfaite pour cet fin d’hiver.

015 (FILEminimizer)
Je décidais immédiatement de faire l’acquisition de cette petite merveille et je me mettais en quête du tissu adapté.
J’avoue avoir eu du mal à me détacher du « modèle d’expo » proposé par les Fusettes. J’ai donc acheté un coupon 100% laine lors d’un virée à Paris (au Bonheur des Dames, pendant la liquidation). le tissu est brun avec des petits chevrons noirs. Par contre, j’ai choisi de ne pas mettre de passepoil pour souligner les découpes du corsage.

021 (FILEminimizer)
J’ai pris le temps de lire le tableau de taille de la marque et j’ai taillé le tout en 38 (pour un 40 Deer and Doe…).

013 (FILEminimizer)
En ce qui concerne le montage de la bête pas de problème particulier, les explications sont très claires. Je pense que ma fermeture aurait pu être mieux posée; il y a un léger décalage au niveau de la ligne de taille. De même, mon ourlet est très perfectible (avec un bon repassage ça sera sûrement mieux). A ma décharge, j’avais la grippe et puis j’étais très fatiguée.

018 (FILEminimizer)
Au moment de l’essayage qui suit la pose de la fermeture, je me suis rendue compte que ma robe était un peu large au niveau du corsage. j’ai donc repris les côtés et j’ai ôté environ 1cm de chaque bord (soit presque 4cm en tout) mais je ne suis pas sûre d’avoir rattrapé la totalité du surplus. Tout ça pour dire que le patron taille grand, donc soyez vigilante en le faisant.

010 (FILEminimizer)
je me demande aussi si la ligne de taille n’est pas un peu basse mais j’avoue ne pas avoir très envie de démonté ma fermeture pour tout revoir.
En ce qui concerne le rendu final, c’est une très jolie robe. Je ne suis cependant pas sûre de la mettre souvent, elle est vraiment très classique, à voir avec le temps. Je ne regrette pas de l’avoir faite car j’ai trouvé la pose du col et de la doublure de la robe intéressante.

019 (FILEminimizer)

016 (FILEminimizer)

022 (FILEminimizer)

Publicités

Moneta Première : Ma robe doudou

Publié le

011 (FILEminimizer)

Forte de ma première expérience de couture à la surjeteuse, j’ai décidé de poursuivre l’aventure en m’attaquant à la déjà mythique Moneta de Colette Patterns.
J’avais en stock un tissu acheté en novembre chez Sami tiss’ Angers. Un jersey bleu marine assez dense pas trop élastique.

012 (FILEminimizer)

j’ai longuement tergiversé pour choisir la taille. Le tableau m’indiquait de couper une taille S mais j’avais peur d’être engoncée et que la robe soit trop petite. Après plusieurs semaines, j’ai décidé de faire confiance à la créatrice et j’ai tout taillé dans cette taille.
Le montage de cette robe s’est globalement bien dérouler.

014 (FILEminimizer)

Cependant j’ai raté la couture de l’élastique sur la jupe. du coup la taille gondole. je ne sais pas où j’ai fait mon erreur.

016 (FILEminimizer)

Je précise que j’avais la traduction des explications malgré tout je n’ai pas du bien comprendre… Si vous connaissez un bon tutoriel expliquant la technique, n’hésitez pas à me donner le lien.

015 (FILEminimizer)
J’ai également testé pour la première fois la couture à l’aiguille double, une vrai révélation. Je m’en faisais une montagne mais en fait c’est simple. Ceci dit il faudra que je reprenne une ou deux coutures car je n’ai pas fait les points de renfort au début et à la fin de la couture. J’en ai une qui se défait un peu.

017 (FILEminimizer)
À la fin, j’ai une robe, imparfaite, mais qui épouse bien mon buste sans me comprimer. Je suis très, très à l’aise dedans, limite comme dans mon pyjama.
Du coup, j’adore porter cette robe et j’aimerais en avoir plusieurs. Le tout est de trouver le bon tissu.

018 (FILEminimizer)