Flux RSS

Archives de Tag: Bérangère Cailliau

Akène, mon châle de l’hiver

Publié le

img_6925-2-fileminimizer

Il y a quelques mois, j’avais tricoter le châle Jalava de Bérangère Cailliau alias Lilofil et j’avais adoré faire le point d’Orme. Je m’étais dit que j’aimerais beaucoup faire le frère ou la sœur de ce châle, c’est à dire Akène, une châle triangulaire utilisant les même points que Jalava. C’est à dire des alternances de parties en point texturé et d’autres composés de rayures.

img_6894-fileminimizer

Cet automne, au cours d’un tricothé, ma copine Kimtchineitee nous a annoncé qu’elle voulait se lancer sérieusement dans le teinture de laine et qu’elle voulait créer sa marque. lors de cette rencontre, elle  a présenté ces premiers bébés laineux. J’ai totalement craqué sur sa couleur moutarde, ocre pleine de relief et de nuances magnifiques. Je ne sais pas qui s’est passé ce jour-là mais je me suis mise à rêver du Châle Akène en gris et moutarde. Comme c’était un peu obsessionnel. Kimchineitee n’a eu d’autre choix que de me teindre, en avant première, deux écheveaux de mérisoie dans les dites couleurs  (elle est timide, alors elle n’ose pas nous montrer ces merveilles. Montre-nous  tes bébés laineux sur IG, arrêtes de nous les cacher!!!).

img_6897-2-fileminimizer

J’ai mis de côté tout mes autres projets et j’ai tricoté ce projet en « 4-4-2 » (bref très rapidement). Il était autour de mon cou avant même d’être bloqué. J’ai d’ailleurs eu du mal à le lâcher pour le laver. Les photos ont été prises cette semaine, il a donc déjà été beaucoup porté et déjà lavé. La laine tien parfaitement bien et est super douce. Elle ne bouloche pas. Cependant, elle est bien entendue plus fragile qu’une 100% mérinos.

img_6895

La construction du Akène est simple, ce châle est agréable à tricoter. Les explications sont faciles, claires. C’est un projet accessible à un débutant motivé.

img_6926

Pour ma part,je me suis trompée en choisissant mes aiguilles. J’ai cru tricoter en 3,5 alors que j’avais des aiguilles 3,75. Le rendu est plus souple, plus mou car plus lâche. Personnellement, j’aime beaucoup. Cependant, cela consomme plus de laine, j’ai donc un peu raccourci les dernières parties de peur de manquer de laine. De même, je n’ai pas fait la seconde partie de la finition en picots par pure flemme; je n’avais pas envie de relever les mailles sur tout un côté.

Le résultat est cependant parfait car j’ai un châle pile poil de la bonne longueur, chaud et doux à la fois.

img_6922-2-fileminimizer

Green Jalava

Publié le

004 (FILEminimizer)

Encore un peu de tricot! Je crois que je deviens Châle addict. J’adore en tricoter, ce n’est pas trop long et un peu technique. En plus,j’aime beaucoup en porter. Cette fois , j’ai jeté mon dévolu sur le châle Jalava de Bérangère Cailliau de L’ile aux fils. J’ai déjà tricoté plusieurs de ses patrons, ici et ici. J’aime beaucoup la façon dont elle construit les choses, je suis sa pensée sans difficulté.
Jalava est un châle circulaire bicolore, il alterne des parties de rayures en point mousse et des parties de points texturés.

006 (FILEminimizer)
Jalava est issu d’une collection de patrons : »Ballade sous les ormes ». Il a un frère triangulaire, Akène qui utilise les mêmes points et la même alternance de rayures /points texturés. Personnellement, j’étais intriguée par cette construction ronde. Je me suis dit qu’il serait parfait pour les soirées fraîches de l’été.

001 (FILEminimizer)

Pour faire cette merveille, j’ai choisi deux écheveaux de mon stock. Il s’agit de laine fingering  mérisoie de La fée fil : un écheveau de L’Oncle Emerald et un de La Barbe de Merlin.

Je n’étais pas sûre d’assumer ce mélange de couleurs plutôt flashy par rapport à mes habitudes. J’avais acheté ces écheveaux lors du salon Créations et savoir-faire de cet hiver. Il était temps que je les utilise.

009 (FILEminimizer)

Le montage du châle s’est fait sans trop de soucis. le motif texturé se retient assez facilement et est plaisant à tricoter. L’alternance des parties texturées et des rayures donnent un projet agréable ; on ne s’ennuie pas. Cependant, je vous préviens les deux dernières parties sont longues et on termine avec plus de 700 mailles!

010 (FILEminimizer)

J’ai appris de nouvelles techniques. Entre autre, la finition en picots dont je me faisais un monde et qui en fait est assez accessible à la débutante que je suis. J’appréhendais un peu le blocage mais finalement le châle se place naturellement à sa place, tout s’est bien déroulé.

014 (FILEminimizer)

Résultat, j’ai un nouveau châle tout doux, tout chaud qui va m’accompagner pendant les mois à venir. Je suis trop contente du résultat.

002 (FILEminimizer)