Flux RSS

Archives de Tag: Haut

Ma Louise !

Publié le

IMG_7701 (2) (FILEminimizer)

Comme vous la savez, je cherche à me faire des vêtements pratiques et facile à vivre. lors d’une de mes visites parisiennes cet hiver, j’ai acquis le patron du top Louise de Louis Antoinette. je n’avais jamais remarqué ce patron avant, j’avais plutôt repéré toutes les jolies robes de cette marque de patron.  c’est un top tout simple à manches courtes avec des têtes de manches légèrement froncées. Il n’y a pas de pinces poitrine.

IMG_7696 (2) (FILEminimizer)

j’ai choisi de le faire dans une viscose trouvée à Mondial Tissus. J’avais envie d’une matière souple afin que les fronces des manches ne se voit pas trop.

IMG_7695 (2) (FILEminimizer)

Comme il y a peu de pièces c’est une cousette rapide et simple. Il faut cependant bien prendre le temps de faire les finitions (repassage, sous piqûres..) afin que la parmenture ne ressorte pas. C’est vraiment une couture débutante. Cependant, j’apprécie beaucoup le rendu. Je porte beaucoup ce haut et je pense m’en faire d’autre si j’ai le temps.

IMG_7702 (2) (FILEminimizer)

 

 

Trois petits projets…

Publié le

IMG_5985 (FILEminimizer)

Coucou!
Ça fait un bail que je ne suis pas passée par ici, j’ai été accaparée par la vraie vie. La fin d’année scolaire se déroule sur les chapeaux de roue et j’ai eu peu de temps pour me poser, faire des photos, être sur l’ordinateur. J’ai cependant continué à produire des petits projets couture et tricot.

Aujourd’hui, je vais vous en présenter trois : La blouse Areli de République du chiffon, le jean Morgan de Closet Case patterns et le châle Nurmilintu de Heidi Alander. Ces trois pièces ont été faites, il y a plusieurs semaines et déjà portées plusieurs fois.

IMG_6028 (FILEminimizer)

La blouse Areli est un patron sorti au printemps 2015, c’est un classique de la blogosphère couture pourtant je ne l’avais jamais cousu. En fait, je n’avais pas pris le temps de scotcher le patron. C’est un patron tout simple rapide  et agréable à coudre, vraiment adapté aux débutants. J’ai aimé la construction du haut entièrement doublé, ça fait une belle finition.

IMG_6030 (FILEminimizer)

J’ai choisi un tissu un peu pétant car j’avais envie de couleur dans ma vie. C’est un coupon de satin de coton que j’ai déniché chez Toto Tours, au rayon aux kilos. Ce tissu tient bien la route et se coud facilement. Vous le voyez après plusieurs passages en machine et il n’a pas bougé.

IMG_6029 (FILEminimizer)

Areli est une blouse sans prise de tête que l’on porte sans se casser la tête. elle me convient bien et j’ai envie de m’en refaire une dans un tissu plus passe partout (je me rends compte que je dis souvent ça mais que je le fais rarement…). Pour info, elle est cousu en taille 42.

IMG_5992 (FILEminimizer)

Pour l’accompagner j’ai eu envie d’un châle assorti à ma blouse. Là encore, j’ai choisi de la couleur. Avec toute la pluie des semaines passées, il fallait bien ça pour illuminer ma vie! J’ai réussi à acheter un écheveau de gradient la Fée Fil coloris Sébastien. C’est un superbe dégradé de rose allant du fuchsia au rose pâle. Ce coloris est  juste magnifique. Comme d’habitude avec les laines La Fée Fil, le toucher est très doux et agréable à tricoter.

IMG_5988 (FILEminimizer)

J’ai choisi d’associer cette laine avec un modèle qui permettrait de la magnifier. J’ai opté pour un patron simple nécessitant une seule couleur  mais dotée d’une petite difficulté pour avoir un petit challenge. Le châle Nurmilintu répondait à mes critères et faisait partie de mes favoris depuis longtemps. J’avais dans un premier temps pensé au châle Krokus de Sue Berg que je trouvais parfait pour cette laine. Malheureusement, j’ai totalement bloqué sur les explications, je ne comprenais rien (si vous pouvez m’aider ou si vous savez où trouver la traduction de ce patron, je suis preneuse).

IMG_5990 (FILEminimizer)

Au final je ne regrette pas mon choix. Le châle Nirmilintu est amusant à faire, il m’a demandé de la concentration pour la partie dentelle et j’ai quand même pu le faire devant la télé grâce  aux parties de point mousse. Je n’ai pas bien réussi à faire la finition au point picot, les explications n’étaient pas géniales pour cette partie. Cependant, le résultat me plaît beaucoup, je n’arrête pas de porter ce châle. Il fait de l’ombre à mon Bryum, mon châle préféré. J’espère avoir l’occasion de tricoter à nouveau un gradient de cette marque, le tout est d’arriver à en acheter un lors des ventes…

IMG_6014 (FILEminimizer)

La dernière pièce que je vous présente aujourd’hui est mon jean Morgan. C’est un des derniers patrons de Closet Case Patterns. Après avoir fait le super modèle Ginger, elle nous propose un patron de jean Boyfriend assez loose, parfait pour cet été.  Pour changer du jean Ginger, elle propose une fermeture à boutons plutôt qu’un zip. J’avais vraiment aimé faire mon premier jean et j’ai eu envie de réitérer l’expérience en faisant plus attention à mes finitions. J’ai choisi un jean souple chez Mod’tissu à Tours et je me suis lancée.

IMG_6012 (FILEminimizer)

Le montage s’est déroulé sans accroc. Franchement les explications sont topissimes comme pour le Ginger, je ne me suis pas posée de question. Je l’ai rallongé de 5cm et j’ai pris la taille 12 élargie en 14 pour les cuisses.

IMG_6023 (FILEminimizer)

J’ai juste deux regrets : comme pour mon précédent jean, la taille est trop large, il faudra que je la reprenne la prochaine fois. D’ailleurs, j’ai été étonnée car le pantalon a une taille assez haute (mais très confortable) alors que je m’attendais à une taille basse.

IMG_6008 (FILEminimizer)

L’autre chose concerne la pose de mes boutons: j’aurais du les décalér un peu vers l’extérieur de ma patte de boutonnage (comme indiqué dans le patron d’ailleurs), le résultat n’est pas très beau.

IMG_6027 (FILEminimizer)

Cependant ce pantalon est très confortable, il tient le choc au quotidien et me plaît beaucoup. Je vais vous le dire: je suis quand même très fière des mes finitions et du rendu.

 IMG_5982 (FILEminimizer)

Doubler entièrement un haut avec des manches : Tuto

Publié le

039 (FILEminimizer)

Je ne me souvenais plus comment doubler un haut. Heureusement ma belle-sœur, Délurée Lurette m’a tout expliqué à nouveau . J’ai pris quelques photos afin de pouvoir m’y référer une prochaine fois. Cela vous servira peut être aussi ! 😉

J’ai entièrement cousu mon haut et sa doublure.

001 (FILEminimizer)

Je commence par coudre une première manche en superposant les manches du haut et de la doublure endroit contre endroit.

003 (FILEminimizer)

004 (FILEminimizer)

006 (FILEminimizer)

Je retourne mon vêtement sur l’envers. Mon haut et la doublure sont rattachés par une manche.

Sur l'endroit, c'est comme ça.

Sur l’endroit, c’est comme ça.

Je les positionne en face à face. Tout en gardant le vêtement sur l’envers je couds l’autre manche endroit sur endroit. Je fais attention de ne pas vrillé le vêtement; le haut et la doublure sont bien à plat face à face.

008 (FILEminimizer)

009 (FILEminimizer)

010 (FILEminimizer)

011 (FILEminimizer)

012 (FILEminimizer)

013 (FILEminimizer)

Maintenant c’est l’étape de la couture finale. J’épingle endroit contre endroit tout le tour du vêtement (l’envers du tissu est donc toujours visible) et je couds en laissant une ouverture en bas du milieu dos.

014 (FILEminimizer)

015 (FILEminimizer)

015 (FILEminimizer)

Je retourne mon vêtement à travers l’ouverture. J’attrape chaque manche pour bien positionner les couture de manche et puis je repasse bien le tout et voilà. Il ne reste plus qu’à faire une petite couture invisible à la main pour fermer l’ouverture en bas du dos.

017 (FILEminimizer)

Trousseau de naissance

Publié le

044 (FILEminimizer)

Eléa est née il y a six semaines. Pour fêter cette naissance, j’ai eu envie de coudre un petit ensemble et de tricoter un petit quelque chose.

024 (FILEminimizer)
J’ai tout d’abord décidé de lui tricoter un petit manteau pour cet automne. J’ai choisi le Lino’s Coat, petit manteau créé par Lili comme tout. C’est un patron gratuit proposé en une seule taille (9/12 mois).

020 (FILEminimizer)
Comme je ne suis pas sûre que ses parents soient très portés sur le respect des conditions de lavage ( ben oui quand, on vient d’avoir un bébé laver à la main au moindre petit renvoi, c’est pas cool), j’ai opté pour une laine synthétique ; la Duvetine de Bergère de France. Elle passe à la machine. J’ai choisi une couleur assez neutre, gris clair.

021 (FILEminimizer)
Lino se tricote en point mousse. Il est composé de deux pièces. Le corps et les manches, se tricotent en un seul morceau, la capuche se monte ensuite en relevant des mailles au niveau de l’encolure. Il se tricote en 6 et monte très vite. En quelques soirées, il était fait. Par contre, c’est ma belle-mère qui a cousu les côtés et le dessous des manches car je n’arrive pas encore à avoir un rendu propre. De même, je trouve que mon point n’ai pas encore assez régulier, il faudra que je m’entraîne encore afin d’avoir un résultat parfait.

025 (FILEminimizer)

Pour le petit ensemble, j’ai décidé de coudre un haut cache-cœur Leiko  et un sarouel Jun, tirés du livre esprit Kimono pour les petits. Cet ouvrage est parfait pour faire des petits vêtements sympas et rapides à coudre.

026 (FILEminimizer)

Comme il s’agit de coudre pour un petit bébé, j’ai voulu m’appliquer. Pour le sarouel, j’ai choisi de faire des couture anglaises afin que la demoiselle ne soit pas incommodée pas les frottements. Le tissu vient de chez Mod’tissus à Tours.

030 (FILEminimizer)

033 (FILEminimizer)

035 (FILEminimizer)

031 (FILEminimizer)

037 (FILEminimizer)

Le haut est prévu avec un parmenture. J’ai préféré le doublé entièrement toujours pour protéger la peau de bébé de la gène occasionnée par les coutures. Cela me permettait aussi de tout coudre à la surjeteuse. Je voyais globalement doubler mais j’ai quand même demandé des conseils à ma belle-sœur pour ne pas perdre de temps (elle avait elle-même demandé à sa mère comment faire). J’ai d’ailleurs pris quelques photos des étapes de construction si vous voulez, je vous fait un petit tuto.

039 (FILEminimizer)

028 (FILEminimizer)

041 (FILEminimizer)

Au final, j’ai un petit ensemble bien fini avec peu de défauts. J’étais fière de l’offrir, j’espère maintenant que ces vêtements seront portés.

047 (FILEminimizer)

Fumeterre et Airelle

Publié le

027 (FILEminimizer)

Aujourd’hui, je vous présente la dernière pièce de la collection automne-hiver de Deer and Doe. J’avoue que je suis très enthousiasmée par toute cette collection.Je trouve que chacun des patrons est super. J’ai donc cousu la jupe Fumeterre.

028 (FILEminimizer)

J’ai choisi de coudre la version 2 avec des poches mais sans boutons devant. J’aime cette version que je trouve simple et sophistiqué à la fois (bref , c’est compliqué de décrire l’effet qu’elle me fait).

011 (FILEminimizer)

J’ai choisi un tissu de mon stock acheté il y a longtemps chez Sami Tiss’. C’est une sorte de chambray avec une toute petite pointe d’élasticité (vraiment pas grand chose). J’ai taillé la modèle en taille 40 en me référant au tableau de taille de la marque.

035 (FILEminimizer)

La couture et le montage du projet s’est fait sans soucis. Tout est très bien expliqué. la couture de la fermeture éclaire est la partie la plus délicate du patron. je m’en suis sortie sans problème mais je suis un peu déçue : j’ai dû étirer un peu le tissu et il gondole un peu sous la fermeture. malgré tout ça le résultat global est vraiment satisfaisant.

031 (FILEminimizer)

Pour accompagner cette jupe, J’ai décidé de me coudre une Airelle noire. J’avais envie de me coudre une haut noire assez fluide. J’ai hésité entre une Arum version blouse ou une Airelle. Je me suis décidé pour une Airelle car ça faisait longtemps que je ne m’en étais pas cousue une. J’ai acheté un crêpe noir et j’ai utilisé un reste de passepoil noir argenté pour agrémenter le dos.

019 (FILEminimizer)

La couture s’est faite sans soucis mais là encore je ne suis pas contente d’un  truc : mon col rebique un peu, je n’aurai peut-être pas dû l’entoiler.

J’aime beaucoup cet ensemble. Je sais que beaucoup025 (FILEminimizer) se pose la question de l’intérêt d’une jupe longue pour l’hiver. Personnellement, je vais la porter avec des bottes. Aujourd’hui , j’ai des chaussures à talons (est-ce choquant?) mais je la met aussi avec des ballerines. Par contre je ne sais pas trop avec quel manteau la porter… Éléonore, tu nous concoctes sûrement un manteau pour l’accompagner? 😉

016 (FILEminimizer)

014 (FILEminimizer)

Basic Two : Le crash test

Publié le

018 (FILEminimizer)

Aujourd’hui un projet un peu particulier.

Depuis longtemps, je rêve secrètement de participer à l’expérience du testing de patron.

039 (FILEminimizer)

J’ai posé ma candidature auprès de Deer and Doe ou de Pauline Alice sans succès. Alors quand Jolie Girafe, créatrice de la marque ODV, a lancé un appel sur Instagram, je me suis dit pourquoi pas? J’avais bien aimé coudre le Basic One et la Jupette. Jolie Girafe m’a fait l’immense honneur de retenir ma candidature et j’ai pu tester en avant première son dernier bébé le Basic Two.

La version que je vais vous présenter a été cousue pendant ce test.

041 (FILEminimizer)

Mais au fait qu’est ce que le Basic Two? C’est une blouse loose dotée d’un encolure en V très féminine, d’un dos plus long que le devant, d’un pli creux dans le dos et de manches élastiquées.

C’est un haut facile à vivre que l’on peut mettre avec un jean ou une jupe crayon en fonction de son humeur et de ses envies. Il se coud dans un tissu souple comme une viscose, un crêpe….

045 (FILEminimizer)

Je me suis donc lancé dans sa réalisation. J’ai choisi d’utiliser un crêpe de mon stock. il provient d’un de mes dealers habituels : Toto rayon au kilo. J’ai hésité au moment de choisir la taille entre S et M et j’ai tout coupé en M. C’est une erreur je pense car une taille S aurait suffit.Ce haut étant très loose, je vous conseille de vous fier à votre tour de poitrine pour choisir la taille la plus approprier (surtout que pour moi ça s’est joué à 1cm…).

023 (FILEminimizer)

Le montage s’est déroulé sans accroc. Comme d’habitude Jolie Girafe propose un pas à pas pour les partie plus délicate de réalisation. Il est disponible sur son site. Il faut être minutieux lorsque l’on coud l’encolure. Sur mes photos, on voit d’ailleurs que mon encolure gondole un peu, c’est qu’il n’y a pas de couture de soutien. Ce petit souci a été corrigé par la Créatrice suite à ce test. Donc si vous utilisez un tissu très souple, ne faites pas l’impasse sur les coutures de soutien. J’ai choisi de ne pas mettre l’élastique au bas des manches car je n’aime pas trop cela.

024 (FILEminimizer)

017 (FILEminimizer)

Malgré la taille un peu trop grande, j’ai déjà porté ce haut à plusieurs reprises. J’ai même eu des compliments de mes collègues car cette blouse est bien entendu compatible à mon travail. Au quotidien, ce haut est confortable. La taille trop grande et l’absence d’élastiques aux poignets fait qu’il glisse un peu en arrière mais ce n’est pas très gênant; je ne passe pas mon temps à le remettre en place.

009 (FILEminimizer)

J’ai très envie d’en refaire un, un taille en dessous et dans une viscose plus sombre pour porter tout l’hiver. Il faut juste que je trouve le tissu et le temps pour le faire!

034 (FILEminimizer)

Plumetis’ Juliette

Publié le

144 (FILEminimizer)

Lors de la sortie de la collection été de République du Chiffon, j’ai craqué sur plusieurs patrons. J’ai rapidement fait l’un d’eux, la robe Marina.

149 (FILEminimizer)

Puis, mi-juillet, je me suis attaquée à la chemise Juliette. Dans un premier temps, j’avais pensé acquérir la chemise Rose mais j’ai trouvé que Juliette (au delà d’être un très joli prénom) avait un potentiel de portabilité quotidienne plus importante.

160 (FILEminimizer)

J’ai tout de suite vu cette chemise dans un plumetis. J’en ai trouvé à Tours chez Mod’Tissus.
J’ai coupé le patron en taille 38.Le modèle est très loose sans pince pour marquer la taille.

162 (FILEminimizer)

J’appréhendais un peu le montage du col. les explications de Géraldine sont limpides et la couture de ce modèle se déroule sans accroc.

156 (FILEminimizer)

J’ai choisi de mettre des petits boutons argentés pour garder une pièce un peu passe-partout.

143 (FILEminimizer)

je suis assez satisfaite du résultat et je porte cette chemise très souvent. Maintenant j’ai très envie de me faire des chemises pour cet automne. La Archer Button Up Shirt de Grainline Studio me fait de l’œil, J’attends une prochaine virée à Paris pour l’acquérir en allant à Brin de Cousette… et puis bien sur une nouvelle Bruyère de Deer and Doe.

164 (FILEminimizer)

153 (FILEminimizer)