Flux RSS

Archives mensuelles : novembre 2014

Anémone pour chats

Publié le

050 (FILEminimizer)

Comme je l’avais annoncé dans mon post précédent, j’ai décidé de faire une Anémone pour aller avec « Ma Mondaine Chats ».

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas l‘Anémone, c’est une jupe créée par ma marque de patrons préférée, Deer and Doe.

043 (FILEminimizer)

Le modèle se décline en deux versions, une version longue un peu rétro et une seconde courte dotée de péplums.

044 (FILEminimizer)

J’avais déjà fait une Anémone dès la sortie du patron. une version longue.

Malheureusement, j’avais choisi un tissu un peu élastique et j’avais surtout royalement raté la couture à la main de l’ourlet (je suis vraiment nulle en couture à la main, mon objectif de l’année à venir est de m’améliorer).

Du coup je l’ai peu portée, cette jupe.

049 (FILEminimizer)

Cependant en voyant, lors du salon CSF, les versions de Clotilde et d’Éléonore j’ai eu une furieuse envie de m’en coudre une.

027 (FILEminimizer)

Cette fois -ci, j’ai choisi la version courte que j’ai rallongée de 4cm et demi. Je ne l’ai pas doublée, j’ai préféré poser une parmenture et de faire un ourlet.

057 (FILEminimizer)

Par contre, j’ai doublé les péplums avec le tissu de ma Mondaine. Ça ne se voit pas mais moi je le sais et c’est le plus important.

Comme pour mes précédents projets Deer and doe, j’ai taillé le modèle en 40 et je n’ai pas joué avec les marges de couture. C’est pile-poil.

039 (FILEminimizer)

Ma taille naturelle est assez haute, donc la jupe monte également haut cependant je ne me sens pas engoncée ni gênée quand je m’assieds. Ça me fait penser au rendu de celle de Zibusine, présentée lors de la sortie du patron.

Cette jupe est vraiment très bien construite et je pense que cette fois, je vais porter cette jupe régulièrement.

J’ai utilisé un sergé souple noir que j’ai acquis chez Mod’Tissus à Tours. Je trouve ce tissu très agréable à travailler et à porter. Il existe en plusieurs couleurs, je penserais à lui pour d’autres projets.

028 (FILEminimizer)

Publicités

Trois Petits Chats… en Mondaine

Publié le

018 (FILEminimizer)

Pour son anniversaire, Ma Sœurette a demandé des patrons Aime comme Marie. Elle voulait, entre autre, la Mondaine.

Ça tombait bien car moi aussi je la voulais. Je me suis donc empressée de lui offrir…

la Mondaine est une jolie blouse dotée d’un col lavallière.

003 (FILEminimizer)

Je ne voulais pas avoir un haut trop strict, j’ai donc choisi un tissu un peu décalé ; une viscose pied de poule chat et j’ai choisi une viscose noire pour le col et les bas de manche. Les deux viennent de chez Toto, au kilo.

005 (FILEminimizer)

Le montage de cette blouse ne m’a pas posé de problème particulier. Il faut cependant être minutieux lors de la couture du col et des boutonnières (à Force je me sens prête à tenter une chemise).

Mes boutons viennent de chez Sami Tiss’ Angers (1€ les10).

012 (FILEminimizer)

J’ai cousu cette blouse en taille L, une taille M aurait peut-être été suffisante d’autant plus que le tissu est très fluide. Du coup l’échancrure du col descend assez bas. Je le mets donc avec un petit haut en dessous, décence oblige…

007 (FILEminimizer)

je me suis aussi pas mal questionnée sur la façon de  mettre le col. A priori, il reste relevé, je ne suis pas convaincue du résultat. je trouve qu’il bouge beaucoup.

004 (FILEminimizer)

En tout cas, Cette blouse est très agréable à porter. C’est de bonne augure pour mes prochains projets car j’ai acheté, le week-end dernier, quelques pépites de Aime comme Marie.

017 (FILEminimizer)

En attendant, je ferais bien une petite jupe pour l’accompagner, une Anémone noire peut-être. Clotilde m’a donnée envie de m’en faire une, samedi dernier, avec sa jolie Anémone en lin doré. Reste à trouver le tissu pour la faire.

Sur le photo j’ai mis une jupe Delphine tirée du livre de Tilly mais qui est trop grande et dont l’ourlet du bas gondole. Dommage

014 (FILEminimizer)

Pour finir, une petite photo du plus gros craquage couture que j’ai jamais fait (mon butin du salon CSF).

Piano de Gasparine, Aime comme Majong, Aime comme Même pas peur, French Gypsy et 1950'sRose de Sew La Di.Da, Menphis de C'est Dimanche, papiers et livre d'origami D'Adeline Klam, Chambray tabac des Trouvailles d'Amandine, Coton fleuri d'Un chat sur un fil, Jean de Tissus Price

Piano de Gasparine, Aime comme Majong, Aime comme Même pas peur, French Gypsy et 1950’s Rose de Sew La Di.Da, Memphis de C’est Dimanche, papiers et livre d’origami d’Adeline Klam, Chambray Tabac des Trouvailles d’Amandine, Coton fleuri d’Un chat sur un fil, Jean de Tissus Price.

Une Sureau

Publié le

028 (FILEminimizer)C’est un patron que l’on ne présente plus : La robe Sureau de Deer and doe.

Ce modèle de robe est le premier vrai projet que j’ai cousu seule. C’était en septembre 2012, la marque venait de se créer et je commençais mes cours de couture.

031 (FILEminimizer)

Cette année-là, j’en ai cousu deux : la première était un peu trop grande et la seconde m’a accompagnée tout l’hiver puis l’hiver suivant. La Sureau c’est un peu ma robe doudou.

034 (FILEminimizer)

Elle est bien coupée, seyante mais serre pas. elle est très féminine. Elle est tout terrain et peut-être mise pour pleins d’occasions différentes. Je la préfère à la Belladone (que j’aime aussi beaucouuuup).

029 (FILEminimizer)

Ma précédente Sureau a bien vécu et j’ai eu très envie de m’en coudre une autre.

030 (FILEminimizer)J’ai choisi un tissu de mon stock une espèce de cotonnade marron avec des pois kakis dont l’aspect est un peu satiné. je l’ai taillée en 40 soit une taille de moins que mon autre robe, en me fiant au tableau de mensuration. Et j’ai croisé les doigts pour qu’elle m’aille.

035 (FILEminimizer)
Je passe sur les détails de construction de cette robe qui ont déjà été beaucoup commentés, c’est un bonheur à coudre.

Sur les photos, on peut voir que j’ai vraiment raté ma fermeture invisible, il est vraiment temps que je me rachète un pied spécial… On voit aussi qu’un petit repassage des plis ne serait pas de trop (hum, hum).

Le tissu est un peu raide je trouve mais je ne suis pas mécontente du résultat pour une robe cousue en une matinée.

023

En plus c’est officiel, je fais un 40 Deer and Doe, je suis trooop contente (espérons que ça dure, je me connais bien…)

037 (FILEminimizer)

Le cas du manteau

Publié le

018 (FILEminimizer)

Dans ma liste des projets de l’hiver, j’avais prévu de me coudre un manteau.

Un bien chaud au cas où les températures baissent dramatiquement cet hiver. Un qui me suive quand je vais à Paris (il fait toujours super froid à Paris) et que j’emmène dans le Jura en février.

003 (FILEminimizer)

Je voulais un modèle adapté à mon quotidien pas trop cintré car j’ai déjà un pavot doublé, un peu long mais pas trop.005 (FILEminimizer)

Dans un premier temps, j’avais jeté mon dévolu sur le manteau du dernier Burda facile.

Et puis, au détour d’une discussion sur Thread and Needle, j’ai découvert le Pepernoot de WafflePatterns. J’ai eu un coup de cœur pour ce modèle causal qui a l’avantage d’avoir une capuche. J’ai acquis le patron dans la foulée.

Peu de temps avant, j’avais acheté un coupon de 2,60 mètres de lainage vert lors de puces de couturières. Ce lainage bien épais et de bonne qualité m’a coûté 5€. J’étais également passée à Toto afin de me procurer une doublure en viscose pour environ 3€. J’ai ajouté à tout cela une ouatine que j’ai utilisé en triplure afin de répondre au cahier des charges que je m’étais imposée (chaleur!!). Je l’ai achetée chez Samy Tiss’ à Angers.

Le pdf du patron contient beaucoup de pages dont 54 à scotcher pour l’extérieur du manteau et 23 pour la doublure! Je pense que si une version papier du patron avait existé je l’aurais achetée…
Voilà pour l’histoire maintenant parlons couture.

006 (FILEminimizer)

Ce patron nécessite 3,30 de tissu principal mais avec un peu de méthode on arrive à le faire loger dans moins de métrage. J’ai même pu rallonger les manches de 4 cm.

J’ai taillé le manteau en 42 afin d’être sûre de pouvoir ajouter un gros pull si besoin. Un 40 aurait pu suffire car je suis très à l’aise dedans.

008 (FILEminimizer)

Le montage de ce modèle est assez rapide. Bien qu’il y ait pas mal de pièces toutes s’emboîtent facilement, on ne se pose pas de questions.

J’ai triplé le corps du manteau mais pas les manches car je ne voulais pas être engoncée dedans. J’ai choisi  de coudre la triplure et la doublure ensembles sur les conseils de Françoise qui anime le cours de couture auquel je participe (cours complet+++) et de needlenautes. J’ai donc surjeté toutes les pièces ensembles avant de commencer à monter la doublure. L’avantage, c’est que cette méthode a réglé la difficulté de coudre une doublure très glissante; la ouate a stabilisé la doublure.

015

Le seul gros souci que j’ai rencontré  a été de coudre l’ourlet au bas du manteau. le patron préconise une couture à la main. Je ne maîtrise pas la couture à la main. Le résultat était catastrophique, le tissu remontait à l’arrière, c’était affreux. J’ai donc laissé mon projet mariner jusqu’à jeudi. Là, Françoise m’a aidée à coudre mon ourlet à la machine pour un fini très pro (avec un saillie dans la manche). je suis satisfaite du résultat.

001 (FILEminimizer)

En cousant ce projet, j’ai pris conscience des progrès que j’ai fait dans ma couture. ce manteau n’est pas parfait mais il est vraiment très honorable.

Bon dimanche à Tous!

014 (FILEminimizer)

Dahlia monochrome Bleu Klein

Publié le

052 (FILEminimizer)

J’ai eu un gros de cœur pour le dernier patron de Colette Patterns : Dahlia.

je l’ai acheté dès sa sortie mais contrairement à beaucoup d’entre vous, j’ai opté pour la version papier. J’ai donc attendu quelques jours pour enfin découvrir le contenu de mon nouvel achat.

059 (FILEminimizer)

je précise que pour la première fois Colette Patterns propose une traduction en français des explications. c’est un réel confort pour toutes les non-anglophones comme moi.

J’avais déjà le tissu idéal pour ce projet, un crêpe de laine acquis chez Sami tiss’ à Angers. La couleur de ce tissu m’a fait penser au monochrome de Klein.

032 (FILEminimizer)

J’ai pris le temps de recopier le patron en taille 8 et j’ai attendu samedi et le second atelier de couture en famille pour m’y mettre.
Pour cette seconde édition nous étions 8 et ma tante et une de mes sœurs sont venues nous rejoindre dans l’après midi.

026 (FILEminimizer)

Comme la dernière fois, c’était un super moment. On est solidaire on s’entraide, on se soutient, on se conseille.

013 (FILEminimizer)

On a toutes bien avancé sur nos projets.

065 (FILEminimizer)

la construction de la Dahlia se fait sans problème particulier. Cependant, j’ai repris un peu l’encolure qui était trop large en jouant sur les coutures des manches raglan. je savais que cela pouvait arriver car Clotilde en avait parlé. J’ai donc fait des essayages avant de coudre le biais d’encolure.

063 (FILEminimizer)

De plus, il y a beaucoup de couture à la main. Ce n’est pas mon fort alors j’ai décidé de coudre les bas de manche et l’ourlet de la jupe à la machine. Par contre, l’ai cousu l’encolure à la main et le moins qu’on puisse dire c’est que ce n’est pas parfait… je vais peut-être la refaire d’ailleurs. Bon là j’avoue, elle mérite aussi un bon coup de fer.

Je trouve que cette robe est plutôt flatteuse la coupe est très jolie. le montage facile. J’aimerais beaucoup m’en refaire une dans un tissu fleuri ou à carreaux. j’attends que le coup de cœur tissu/patron se fasse.

050 (FILEminimizer)

Et vous que pensez-vous de ce dernier Colette? Un Sew Along va bientôt commencer sur le site allez-vous y participer?