Flux RSS

Archives de Catégorie: couture

Ma Louise !

Publié le

IMG_7701 (2) (FILEminimizer)

Comme vous la savez, je cherche à me faire des vêtements pratiques et facile à vivre. lors d’une de mes visites parisiennes cet hiver, j’ai acquis le patron du top Louise de Louis Antoinette. je n’avais jamais remarqué ce patron avant, j’avais plutôt repéré toutes les jolies robes de cette marque de patron.  c’est un top tout simple à manches courtes avec des têtes de manches légèrement froncées. Il n’y a pas de pinces poitrine.

IMG_7696 (2) (FILEminimizer)

j’ai choisi de le faire dans une viscose trouvée à Mondial Tissus. J’avais envie d’une matière souple afin que les fronces des manches ne se voit pas trop.

IMG_7695 (2) (FILEminimizer)

Comme il y a peu de pièces c’est une cousette rapide et simple. Il faut cependant bien prendre le temps de faire les finitions (repassage, sous piqûres..) afin que la parmenture ne ressorte pas. C’est vraiment une couture débutante. Cependant, j’apprécie beaucoup le rendu. Je porte beaucoup ce haut et je pense m’en faire d’autre si j’ai le temps.

IMG_7702 (2) (FILEminimizer)

 

 

La jupe-Culotte, c’est le pied

Publié le

IMG_7436 (FILEminimizer)

Au printemps dernier, Pauline Alice a sortie une partie de sa collection printemps/été. j’ai totalement craqué sur deux pièces: sa veste Tello que je n’ai pas encore cousue car je venais de me faire un manteau demi saison mais que je souhaite faire en lin et sa jupe-culotte Botanic. J’ai acheté les deux dès la sortie et j’ai cousu dans la foulée la jupe culotte.

IMG_7428 (FILEminimizer)

Je l’ai tout de suite pensée rallongée aux chevilles et dans une viscose noire. j’ai vu ensuite que Céline l’avait cousue comme cela dans sa version test et ce qui a fini de me convaincre.

IMG_7432 (FILEminimizer)

J’ai acheté une microfibre fluide mais avec un tombé un peu lourd dans une de mes boutique préférée Mod’tissus puis j’ai rallongé le patron de 30 cm.

IMG_7635 (FILEminimizer)

Ensuite, tout a roulé comme sur des roulettes. Enfin presque puisque dès mon premier coup de fer, j’ai brûlé mon tissu sur le devant. Bien entendu, je n’avais pas de quoi recoupé le devant. Mon pantalon/ jupe-culotte est donc resté comme cela. Du coup, je ne peux le porter qu’avec un haut qui le recouvre mais je dois dire que cela ne me pose aucun problème.

IMG_7629 (FILEminimizer)

A part cela, les patrons de Pauline Alice ne sont plus à recommander, les explications sont parfaites. C’est une bonne expérience pour un premier pantalon si vous envisagez de vous lancer.

IMG_7433 (FILEminimizer)

Je trouve cette pièce parfaite :  j’aime la taille qui monte assez haut, les plis plats devant qui donne un aspect classe,  l’élastique au dos si confortable. J’aime aussi la fluidité du tissu, et la longueur qui me plaît+++. C’est un carton plein, je porte cette jupe-culotte plusieurs fois par semaine depuis que les températures sont un peu montées.

IMG_7636 (FILEminimizer)

Cette semaine en allant chez Toto, j’ai repéré un tissu qui serait parfait pour une seconde version. Si lors de ma prochaine visite le tissu est encore là, il se pourrait bien qu’une seconde jupe-culotte Botanic voit le jour…

IMG_7632 (FILEminimizer)

 

Merci Giroflée!!!

Publié le

 

IMG_7419 (2)

En cette fin d’année scolaire, j’ai, bien entendu, décidé de coudre un petit quelque chose pour la maîtresse de Mon Loulou.

IMG_7416 (FILEminimizer)

Cette maîtresse a été vraiment super avec lui. Elle lui a permis de vivre une année scolaire sereine et de bien grandir. J’ai eu envie de lui faire un truc spécial, dont elle pourrait se servir.

IMG_7427 (2) (FILEminimizer)

L’an dernier, Loulou et moi avions cousu des sacs à tarte pour ses maîtresses. Il n’était pas très motivé pour renouveler l’expérience, j’étais donc seule devant ce défi.

J’ai décidé de lui faire un sac. Un sac, c’est personnel mais pas trop (pas besoin de connaître tes mensurations pour te le faire, hein!).

IMG_7411 (2) (FILEminimizer)

Des modèles de sac, il y en a pleins dont les magnifiques patrons de Sacôtin.  Mais ce coup-ci, j’ai jeté mon dévolu sur le patron gratuit de Merci Giroflée, le Mini Sam. c’est un petit sac besace bien sympathique. La créatrice propose de le coudre en simili avec un passepoil contrastant. Selon la matière, on peut lui donner des styles très différents. J’ai découvert ce patron grâce à ma copine Caboline Couture qui en a fait un très joli ce printemps.

 

J’ai décidé de me faire un exemplaire test. Ça tombait bien car je n’avais plus de sac d’été. Je suis partie à la recherche du tissu parfait et je suis tombée sur un superbe jacquard d’ameublement  bleu à Eurodif.

IMG_7409 (FILEminimizer)

Pour l’intérieur, j’ai jeté mon dévolu sur une cotonnade « poissons ». Et oui, je rêve d’un été « coquillages et crustacés », les pieds dans l’eau en bord de mer.

IMG_7422 (FILEminimizer)

L’exemplaire de la maîtresse est également en jacquard d’ameublement, mais plus graphique et plus passe-partout et son intérieur est une cotonnade »hiboux ».

IMG_7413 (2) (FILEminimizer)

Côté couture et construction du patron, je dois dire que je suis très contente. Ce patron gratuit, je le répète est très bien fait. Les explications sont limpides. C’est un  patron rapide à coudre pour un résultat vraiment sympa.

IMG_7425 (FILEminimizer)

J’ai fait une modification : j’ai ajouté une poche zippée. C’est toujours pratique pour glisser des clefs ou une carte magnétique. Je me suis appuyée sur le tuto de Sacôtin pour la coudre.

IMG_7410 (FILEminimizer)

Le sac de la maîtresse a été offert le dernier jour de classe. Comme je ne suis jamais à la sortie de l’école, je ne sais pas si ça lui a plu. En tout cas, j’ai beaucoup aimé coudre ces sacs et le mien ne me quitte plus.

IMG_7420 (2) (FILEminimizer)

J’ai d’ailleurs du tissu pour en faire d’autres (un pour ma sœur, un pour ma fille, un pour moi…)… Bref, vous verrez peut-être d’autres Mini Sam sur ce blog. Alors je n’ai qu’un chose à dire : Merci Giroflée!!

Un petit message pour Sandra : j’ai bien reçu ta lettre, j’ai été touchée mais je n’ai pas ton adresse ou ton tel….

 

Ma Veste Claudie

Publié le

img_6934-2-fileminimizer

Encore un projet couture largement validé et porté depuis un bout de temps.

En effet, j’ai cousu cette veste au printemps dernier et je l’ai beaucoup mise cet automne.

img_6933-2-fileminimizer

Il s’agit du patron de la veste Claudie de l’Atelier Scammit. J’ai acheté ce patron lors du CSF 2015. A l’époque , j’avais eu envie de découvrir une nouvelle marque et j’avais aimé le côté intemporel des modèles proposés. Je l’ai laissé de côté jusqu’au printemps parce que ce patron va mieux à la demi-saison qu’au plein hiver. Entre temps la marque s’est fait connaître et a grandi.

img_6936-2-fileminimizer

J’ai choisi de faire cette veste dans un lainage trouvé chez un de dealers habituels :  Sami Tiss’ à Angers. Comme souvent avec les tissus de Sami, ce tissu est parfait, facile à coudre, il tient bien dans le temps.  J’avoue que j’aime énormément ce tissu.

img_6940-2-fileminimizer

J’ai cousu cette veste en un après-midi.  J’ai cousu la version la plus simple sans fermeture. C’est une veste que je ne ferme pas et qui m’accompagne lors des matins frisquets du début d’automne.

img_6903-fileminimizer

Les explications sont parfaites même si les images du livret sont parfois un peu sombres.

La force de ce patron tient dans la qualité de finitions. J’avoue que j’ai été bluffée par la qualité des finitions proposées par cette marque. Le résultat est très professionnel. Il y a des techniques que je n’avais jamais faites et on apprend comment poser une cigarette de tête de manche (ce que je n’ai pas fait car je n’en avais pas sous la main).

La créatrice propose, en plus, un tutoriel filmé qui nous accompagne tout au long du montage du vêtement. Je n’ai pas eu besoin de l’utiliser mais j’y ai jeté un coup d’œil et je l’ai trouvé vraiment bien fait. Je suis donc totalement convaincue par cette première expérience de l’atelier Scammit.

img_6900-fileminimizer

Comme vous pouvez le voir, j’ai quand même fait des bêtises en cousant cette veste. Vous le savez si vous me suivez, j’ai souvent un souci de manches trop serrées, du fait de biceps trop dodus. Lorsque j’ai vu la forme des manches, je les ai automatiquement agrandies sans vérifier la largeur initiale. Finalement, elles sont beaucoup trop larges et cassent l’harmonie générale de la veste. Malgré cela, j’ai beaucoup porté  cette veste au printemps et surtout cet automne car je trouve que les couleurs correspondent bien à cette période.

img_6898-fileminimizer

Miss Goéland : une envie de chemise

Publié le

img_6909-2-fileminimizer

Je sors de mon hibernation Pour vous présenter ma nouvelle Chemise : Miss Goéland de Gasparine Création. J’ai eu la chance de tester cette chemise en au cours du mois de novembre.

img_6643-fileminimizer

Lorsque j’ai reçu le patron, j’ai tout de suite aimé le dessin technique un petit côté cow boy du fait des découpes bretelles et de la découpe dans le dos en forme de coeur mais aussi les grands bas de manches.

img_6890-2-fileminimizer

Elle a cependant une vraie touche de féminité avec  sa patte de boutonnage cachée et son joli col pas trop grand. J’ai également apprécié le pli creux dans le dos qui rend cette chemise agréable à vivre au quotidien.

img_6916-fileminimizer

  Au cours du test, J’ai cousu deux versions de cette chemise. je les porte toutes les deux très souvent et je peux vous dire qu’elles ont remporté l’épreuve du quotidien haut la main.

img_6915-fileminimizer

J’ai coupé cette chemise en 42/44.Le montage est simple, les explications sont limpides. Elle se coud rapidement. je n’ai rencontré aucune difficulté. Je précise que j’ai rallongé les manches de 4 cm du fait de mes bras plus longs que la moyenne mais que contrairement à pas mal de patrons je n’ai pas du coudre les manches dans une taille supérieure à la mienne donc pas de bidouillage galère!

img_6651

Je précise que Gasparine vient de revoir la présentation de ces patrons, le packaging est superbe. je vous invite vraiment a  le découvrir en achetant un de ces patrons.

img_6649-fileminimizer

En ce qui concerne les tissus. j’ai choisi deux viscoses car je souhaitais profiter de la coupe fluide de ce modèle. Je ne regrette pas mon choix, le tissu « graou » vient de chez Anna Ka Bazaar, je l’avais acheté cet été en solde et le tissu plus sombre vient de Toto acheté en coupons, il y a un bail. deux tissus que j’adore pour deux chemises que j’adore. le combo parfait. Cependant avec un autre tissu, il est très joli aussi comme le montre Gasparine dans son article de présentation.

img_6912-2-fileminimizer

Je n’ai pas été très présente pour poursuivre le test de Gasparine car j’ai eu des soucis perso celle qui me connaissent un peu savent que la fin d’année et le début de celle-ci ont été assez tragiques. Mais haut les cœurs la vie doit continuer. Malgré tout, j’espère que Gasparine fera à nouveau appel à moi pour un prochain test car j’ai vraiment aimé sa façon de faire et son écoute lors des retours des testeuses.

img_6910-2-fileminimizer

Trois petits projets…

Publié le

IMG_5985 (FILEminimizer)

Coucou!
Ça fait un bail que je ne suis pas passée par ici, j’ai été accaparée par la vraie vie. La fin d’année scolaire se déroule sur les chapeaux de roue et j’ai eu peu de temps pour me poser, faire des photos, être sur l’ordinateur. J’ai cependant continué à produire des petits projets couture et tricot.

Aujourd’hui, je vais vous en présenter trois : La blouse Areli de République du chiffon, le jean Morgan de Closet Case patterns et le châle Nurmilintu de Heidi Alander. Ces trois pièces ont été faites, il y a plusieurs semaines et déjà portées plusieurs fois.

IMG_6028 (FILEminimizer)

La blouse Areli est un patron sorti au printemps 2015, c’est un classique de la blogosphère couture pourtant je ne l’avais jamais cousu. En fait, je n’avais pas pris le temps de scotcher le patron. C’est un patron tout simple rapide  et agréable à coudre, vraiment adapté aux débutants. J’ai aimé la construction du haut entièrement doublé, ça fait une belle finition.

IMG_6030 (FILEminimizer)

J’ai choisi un tissu un peu pétant car j’avais envie de couleur dans ma vie. C’est un coupon de satin de coton que j’ai déniché chez Toto Tours, au rayon aux kilos. Ce tissu tient bien la route et se coud facilement. Vous le voyez après plusieurs passages en machine et il n’a pas bougé.

IMG_6029 (FILEminimizer)

Areli est une blouse sans prise de tête que l’on porte sans se casser la tête. elle me convient bien et j’ai envie de m’en refaire une dans un tissu plus passe partout (je me rends compte que je dis souvent ça mais que je le fais rarement…). Pour info, elle est cousu en taille 42.

IMG_5992 (FILEminimizer)

Pour l’accompagner j’ai eu envie d’un châle assorti à ma blouse. Là encore, j’ai choisi de la couleur. Avec toute la pluie des semaines passées, il fallait bien ça pour illuminer ma vie! J’ai réussi à acheter un écheveau de gradient la Fée Fil coloris Sébastien. C’est un superbe dégradé de rose allant du fuchsia au rose pâle. Ce coloris est  juste magnifique. Comme d’habitude avec les laines La Fée Fil, le toucher est très doux et agréable à tricoter.

IMG_5988 (FILEminimizer)

J’ai choisi d’associer cette laine avec un modèle qui permettrait de la magnifier. J’ai opté pour un patron simple nécessitant une seule couleur  mais dotée d’une petite difficulté pour avoir un petit challenge. Le châle Nurmilintu répondait à mes critères et faisait partie de mes favoris depuis longtemps. J’avais dans un premier temps pensé au châle Krokus de Sue Berg que je trouvais parfait pour cette laine. Malheureusement, j’ai totalement bloqué sur les explications, je ne comprenais rien (si vous pouvez m’aider ou si vous savez où trouver la traduction de ce patron, je suis preneuse).

IMG_5990 (FILEminimizer)

Au final je ne regrette pas mon choix. Le châle Nirmilintu est amusant à faire, il m’a demandé de la concentration pour la partie dentelle et j’ai quand même pu le faire devant la télé grâce  aux parties de point mousse. Je n’ai pas bien réussi à faire la finition au point picot, les explications n’étaient pas géniales pour cette partie. Cependant, le résultat me plaît beaucoup, je n’arrête pas de porter ce châle. Il fait de l’ombre à mon Bryum, mon châle préféré. J’espère avoir l’occasion de tricoter à nouveau un gradient de cette marque, le tout est d’arriver à en acheter un lors des ventes…

IMG_6014 (FILEminimizer)

La dernière pièce que je vous présente aujourd’hui est mon jean Morgan. C’est un des derniers patrons de Closet Case Patterns. Après avoir fait le super modèle Ginger, elle nous propose un patron de jean Boyfriend assez loose, parfait pour cet été.  Pour changer du jean Ginger, elle propose une fermeture à boutons plutôt qu’un zip. J’avais vraiment aimé faire mon premier jean et j’ai eu envie de réitérer l’expérience en faisant plus attention à mes finitions. J’ai choisi un jean souple chez Mod’tissu à Tours et je me suis lancée.

IMG_6012 (FILEminimizer)

Le montage s’est déroulé sans accroc. Franchement les explications sont topissimes comme pour le Ginger, je ne me suis pas posée de question. Je l’ai rallongé de 5cm et j’ai pris la taille 12 élargie en 14 pour les cuisses.

IMG_6023 (FILEminimizer)

J’ai juste deux regrets : comme pour mon précédent jean, la taille est trop large, il faudra que je la reprenne la prochaine fois. D’ailleurs, j’ai été étonnée car le pantalon a une taille assez haute (mais très confortable) alors que je m’attendais à une taille basse.

IMG_6008 (FILEminimizer)

L’autre chose concerne la pose de mes boutons: j’aurais du les décalér un peu vers l’extérieur de ma patte de boutonnage (comme indiqué dans le patron d’ailleurs), le résultat n’est pas très beau.

IMG_6027 (FILEminimizer)

Cependant ce pantalon est très confortable, il tient le choc au quotidien et me plaît beaucoup. Je vais vous le dire: je suis quand même très fière des mes finitions et du rendu.

 IMG_5982 (FILEminimizer)

Doubler entièrement un haut avec des manches : Tuto

Publié le

039 (FILEminimizer)

Je ne me souvenais plus comment doubler un haut. Heureusement ma belle-sœur, Délurée Lurette m’a tout expliqué à nouveau . J’ai pris quelques photos afin de pouvoir m’y référer une prochaine fois. Cela vous servira peut être aussi ! 😉

J’ai entièrement cousu mon haut et sa doublure.

001 (FILEminimizer)

Je commence par coudre une première manche en superposant les manches du haut et de la doublure endroit contre endroit.

003 (FILEminimizer)

004 (FILEminimizer)

006 (FILEminimizer)

Je retourne mon vêtement sur l’envers. Mon haut et la doublure sont rattachés par une manche.

Sur l'endroit, c'est comme ça.

Sur l’endroit, c’est comme ça.

Je les positionne en face à face. Tout en gardant le vêtement sur l’envers je couds l’autre manche endroit sur endroit. Je fais attention de ne pas vrillé le vêtement; le haut et la doublure sont bien à plat face à face.

008 (FILEminimizer)

009 (FILEminimizer)

010 (FILEminimizer)

011 (FILEminimizer)

012 (FILEminimizer)

013 (FILEminimizer)

Maintenant c’est l’étape de la couture finale. J’épingle endroit contre endroit tout le tour du vêtement (l’envers du tissu est donc toujours visible) et je couds en laissant une ouverture en bas du milieu dos.

014 (FILEminimizer)

015 (FILEminimizer)

015 (FILEminimizer)

Je retourne mon vêtement à travers l’ouverture. J’attrape chaque manche pour bien positionner les couture de manche et puis je repasse bien le tout et voilà. Il ne reste plus qu’à faire une petite couture invisible à la main pour fermer l’ouverture en bas du dos.

017 (FILEminimizer)

Trousseau de naissance

Publié le

044 (FILEminimizer)

Eléa est née il y a six semaines. Pour fêter cette naissance, j’ai eu envie de coudre un petit ensemble et de tricoter un petit quelque chose.

024 (FILEminimizer)
J’ai tout d’abord décidé de lui tricoter un petit manteau pour cet automne. J’ai choisi le Lino’s Coat, petit manteau créé par Lili comme tout. C’est un patron gratuit proposé en une seule taille (9/12 mois).

020 (FILEminimizer)
Comme je ne suis pas sûre que ses parents soient très portés sur le respect des conditions de lavage ( ben oui quand, on vient d’avoir un bébé laver à la main au moindre petit renvoi, c’est pas cool), j’ai opté pour une laine synthétique ; la Duvetine de Bergère de France. Elle passe à la machine. J’ai choisi une couleur assez neutre, gris clair.

021 (FILEminimizer)
Lino se tricote en point mousse. Il est composé de deux pièces. Le corps et les manches, se tricotent en un seul morceau, la capuche se monte ensuite en relevant des mailles au niveau de l’encolure. Il se tricote en 6 et monte très vite. En quelques soirées, il était fait. Par contre, c’est ma belle-mère qui a cousu les côtés et le dessous des manches car je n’arrive pas encore à avoir un rendu propre. De même, je trouve que mon point n’ai pas encore assez régulier, il faudra que je m’entraîne encore afin d’avoir un résultat parfait.

025 (FILEminimizer)

Pour le petit ensemble, j’ai décidé de coudre un haut cache-cœur Leiko  et un sarouel Jun, tirés du livre esprit Kimono pour les petits. Cet ouvrage est parfait pour faire des petits vêtements sympas et rapides à coudre.

026 (FILEminimizer)

Comme il s’agit de coudre pour un petit bébé, j’ai voulu m’appliquer. Pour le sarouel, j’ai choisi de faire des couture anglaises afin que la demoiselle ne soit pas incommodée pas les frottements. Le tissu vient de chez Mod’tissus à Tours.

030 (FILEminimizer)

033 (FILEminimizer)

035 (FILEminimizer)

031 (FILEminimizer)

037 (FILEminimizer)

Le haut est prévu avec un parmenture. J’ai préféré le doublé entièrement toujours pour protéger la peau de bébé de la gène occasionnée par les coutures. Cela me permettait aussi de tout coudre à la surjeteuse. Je voyais globalement doubler mais j’ai quand même demandé des conseils à ma belle-sœur pour ne pas perdre de temps (elle avait elle-même demandé à sa mère comment faire). J’ai d’ailleurs pris quelques photos des étapes de construction si vous voulez, je vous fait un petit tuto.

039 (FILEminimizer)

028 (FILEminimizer)

041 (FILEminimizer)

Au final, j’ai un petit ensemble bien fini avec peu de défauts. J’étais fière de l’offrir, j’espère maintenant que ces vêtements seront portés.

047 (FILEminimizer)

Brigit pour ma Mamounette

Publié le

039 (FILEminimizer)

J’admire les filles qui créent. Que ce soit en couture ou en tricot, je suis toujours bluffée par cette capacité d’imagination.

Le mois dernier La Demoiselle d’Octobre a lancé un appel pour tester son nouveau châle. Elle l’avait imaginé dans le cadre du Craft Along proposé par Fille d’hiver sur ravelry. Bien que je sois débutant en tricot, j’ai eu envie de me lancer dans l’aventure.

048 (FILEminimizer)

la couleur de la laine est plutôt celle-ci…

J’ai dans un premier temps choisi de tricoter ce petit châle dans une laine rose de la Fée Fil que j’ai acheté il y a plusieurs mois. je me suis rendue compte que la demoiselle avait fait la sienne dans un laine de la même couleur.

047 (FILEminimizer)

J’ai donc décidé de faire appel à ma tricopine, Imogène. Elle vient de lancer une boutique de vente en ligne de laine et j’avais craqué sur le coloris Antigone (entre autre car les couleurs sont vraiment belles). L’écheveau que j’ai utilisé un 100% Mérinos vraiment très doux. La laine est vraiment agréable à tricoter ; elle ne se dédouble pas. De plus elle est charnue , gonflée, généreuse. Je suis conquise. Bref, j’ai récupéré la dite laine une semaine après le début du test ce qui a fortement handicapé ma participation active au départ.

041 (FILEminimizer)

Brigit est un petit châle qui nécessite un écheveau de 400 mètres de laine fingering.  Il se construit en trois parties : la première est en jersey, la seconde en point fantaisie très rigolo à faire et la troisième en point de riz. Il est assez simple mais est plaisant à tricoter (une fois que tu as bien compris comment faire..).

035 (FILEminimizer)

Comme d’habitude mon tricot n’est pas parfait, j’ai eu du mal avec la point de riz. Il faut dire que j’étais pas mal occupée et que je m’arrêtais souvent au milieu des rangs.  Pour le reste, le montage est simple et bien expliqué, vous pouvez y aller les yeux fermés.

045 (FILEminimizer)

Mamounette m’a regardée tricoter et m’a glissé qu’elle aimait beaucoup la laine et le modèle. Nous avons donc convenu que ce châle serait pour elle. C’est donc elle qui pose pour les photos…

037 (FILEminimizer)

Sac à Franges : le Tuto

Publié le

029 (FILEminimizer)

Il y a un mois, je vous ai présenté un sac à frange cousue pour Mamounette.

Saphira m’a suggéré de faire un petit tutoriel afin que chacun puisse coudre ce petit sac qui ne paye pas de mine (l’idée n’est pas de se  faire de l’argent en vendant des tonnes de sacs cousus avec mon tutoriel, hein. Juste pour se faire plaisir ou faire plaisir à ses proches).

Je vais donc tenter d’expliquer le montage de ce sac. Soyez indulgente, je ne suis pas une pro du tutoriel et de la photo.

De plus, ma façon de coudre les anses n’est pas orthodoxe mais je n’arrive jamais à retourner les bandes lorsque je les couds endroit contre endroit donc je bidouille. Pour avoir des anses parfaitement cousues, jetez un oeil au super tutoriel de Sacotin.

Si certaines parties ne sont pas claires, n’hésitez pas à me le dire je tenterais d’améliorer les choses et de vous répondre au mieux.

Le matériel nécessaire :

Pour coudre ce sac, j’ai utilisé :

  • un coupon de 40cm (je pense que 35 cm sont suffisantes) de suédine et 20 cm de cotonnade.  La suédine que j’ai choisie pour le sac de Mamounette était de bonne qualité et n’avait pas de toile collée au dos. J’ai trouvé celle que j’utilise aujourd’hui dans un brocante. Elle a une toile blanche derrière et je ne trouve pas cela top pour faire les franges. Donc, soyez vigilante dans le choix de votre matière première. Il faut également : une fermeture éclair de 35 cm,  des attaches métalliques rectangulaires (les miennes sont carrées et font 22 mm), du fil assorti (ou contrastant comme vous voulez) et bien sur, une machine à coudre que j’ai dotée d’une solide aiguille 90 car je vais coudre des épaisseurs.012 (FILEminimizer)
  • J’ai coupé un gabarit de 32cm /20cm et j’ai coupé trois morceaux de suédine (le devant, le dos et la partie frangée) et deux morceaux de coton pour la doublure (pour le devant et le dos).

006 (FILEminimizer)

  • J’ai aussi coupé un morceau de suédine de 9,5cm/32cm pour la pièce rapportée sur le devant du sac.
Il y a une erreur sur la photo ; c'est bien 9,5cm /32cm

Il y a une erreur sur la photo ; c’est bien 9,5cm /32cm

  • Pour fabriquer les attaches, j’ai coupé deux morceaux de suédine et deux morceaux de doublure de 15cm/4cm (vous pouvez aussi couper 4 dans votre suédine).

008 (FILEminimizer)

  • Enfin pour l’anse du sac, j’ai coupé deux morceaux de suédine de 4 cm /90cm (mais la longueur dépend de vous, de votre taille, de votre envie… ma fille fait 1,50 donc si vous faites 1,70, prenez plutôt 1,10m).

002 (FILEminimizer)

La construction du sac :

Le sac se coud comme une trousse. Cependant, on y ajoute de quoi fixer l’anse avec les attaches que l’on insère dans  les côtés. Je règle ma machine à coudre en agrandissant le point entre 3,5 et 4 (faire des essais avec votre machine). Un point trop serré hache la suédine et la fragilise. Votre sac risque d’avoir une vie très courte et de se déchirer à la moindre tension. Vous pouvez ajouter à ce sac des petites poches intérieures, selon vos envies.

1. Je prépare le devant.

Je prends un des grands carrés de suédine. Je trace un trait à 10 cm puis je dessine des repères, perpendiculairement au premier repère,  tous les 0,5 cm. Je coupe chacun de ces traits. Les franges sont faites.

001 (FILEminimizer)

004 (FILEminimizer)

je mets le morceau frangé sur une autre grande pièce et je bâtis à 5 mm sur les 10 cm du haut afin de les joindre.

006 (FILEminimizer)

007 (FILEminimizer)

Je prends alors la pièce rapportée et je la positionne le long du haut puis je la retourne vers le bas endroit contre endroit.

008 (FILEminimizer)

009 (FILEminimizer)

je la couds sur toute la longueur.

011 (FILEminimizer)

Je retourne le morceau vers le haut (envers contre endroit). J’écrase la couture au fer (attention de ne pas brûler la suédine, baissez la température du fer. Vous pouvez aussi utiliser une patte sèche) puis faites une surpiqûre à 0,7 cm de la couture initiale.

012 (FILEminimizer)2. Je couds la fermeture éclair.

Pour se faire, je mets la fermeture entre le devant et la doublure du sac (endroit contre endroit), l’endroit de la fermeture est face à l’endroit du sac.

014 (FILEminimizer)

015 (FILEminimizer)

Je couds avec le pied à fermeture éclair de ma machine. Je remets l’ouvrage sur l’endroit (devant et doublure envers contre envers) et je fais une surpiqûre le long de la fermeture éclair uniquement sur le devant (je ne couds pas la doublure). Je fais de même pour l’autre côté du sac (le dos).

020 (FILEminimizer)

022 (FILEminimizer)

023 (FILEminimizer)

 

3. Je prépare les attaches pour le sac.

Je fais un rentré de 1cm environ  de part et d’autre de la longueur des pièces principales et des doublures. Je les mets envers contre envers et je fais une couture à 0,3 cm du bord de chaque côté.

025 (FILEminimizer)

027 (FILEminimizer)

 

5. Je prépare la couture finale.

J’ouvre la fermeture éclair et je  mets les deux doublures ensemble, endroit contre endroit et le devant et le dos ensemble, endroit contre endroit.  Je plie les deux attaches en deux. Je les mets dans les attaches métalliques. J’insère les attaches ainsi créées entre l’endroit du devant et du dos à environ 3 cm du haut (de la fermeture éclair). Je couds tout autour à 1 cm du bord en laissant un trou de 7/8cm au milieu de la doublure (au fond du sac). Je fais attention de bien rentrer les franges pour ne pas les prendre dans la couture. 😉

024 (FILEminimizer)

031 (FILEminimizer)

 

030 (FILEminimizer)

032 (FILEminimizer)

Je crante les quatre coins du sac.

036 (FILEminimizer)

Puis je le retourne en passant par le trou  laissé dans la doublure. Comme j’ai laissé ma fermeture éclair ouverte, je peux sans soucis attraper la suédine pour la mettre à l’endroit.

Je forme bien les coins en repoussant le tissu (personnellement, je repousse avec une tête de crochet) et je ferme le fond de la doublure avec un point à la main ou un couture nervure à la machine.

023 (FILEminimizer)

Le corps du sac est fait 🙂

004 (FILEminimizer)

005 (FILEminimizer)

 

6. Je couds l’anse du sac

Je prends mes deux morceaux et comme pour les attaches, je fais de part et d’autre un rentré de 1 cm environ. je les mets l’un sur l’autre envers contre envers et le couds de chaque côté à 3mm du bord.

013 (FILEminimizer)

018 (FILEminimizer)

J’insère une extrémité de l’anse ainsi créée dans une des deux attaches en métal, je fais un rentré et je couds sur toute la largeur (allez-y tranquillement car il y a de l’épaisseur). Je répète cette opération de l’autre côté. Attention de ne pas vriller l’anse.

022 (FILEminimizer)

Voilà votre sac est terminé. vous pouvez l’emmener ou vous voulez !

025 (FILEminimizer)