Flux RSS

Archives mensuelles : mars 2016

Sac à Franges : le Tuto

Publié le

029 (FILEminimizer)

Il y a un mois, je vous ai présenté un sac à frange cousue pour Mamounette.

Saphira m’a suggéré de faire un petit tutoriel afin que chacun puisse coudre ce petit sac qui ne paye pas de mine (l’idée n’est pas de se  faire de l’argent en vendant des tonnes de sacs cousus avec mon tutoriel, hein. Juste pour se faire plaisir ou faire plaisir à ses proches).

Je vais donc tenter d’expliquer le montage de ce sac. Soyez indulgente, je ne suis pas une pro du tutoriel et de la photo.

De plus, ma façon de coudre les anses n’est pas orthodoxe mais je n’arrive jamais à retourner les bandes lorsque je les couds endroit contre endroit donc je bidouille. Pour avoir des anses parfaitement cousues, jetez un oeil au super tutoriel de Sacotin.

Si certaines parties ne sont pas claires, n’hésitez pas à me le dire je tenterais d’améliorer les choses et de vous répondre au mieux.

Le matériel nécessaire :

Pour coudre ce sac, j’ai utilisé :

  • un coupon de 40cm (je pense que 35 cm sont suffisantes) de suédine et 20 cm de cotonnade.  La suédine que j’ai choisie pour le sac de Mamounette était de bonne qualité et n’avait pas de toile collée au dos. J’ai trouvé celle que j’utilise aujourd’hui dans un brocante. Elle a une toile blanche derrière et je ne trouve pas cela top pour faire les franges. Donc, soyez vigilante dans le choix de votre matière première. Il faut également : une fermeture éclair de 35 cm,  des attaches métalliques rectangulaires (les miennes sont carrées et font 22 mm), du fil assorti (ou contrastant comme vous voulez) et bien sur, une machine à coudre que j’ai dotée d’une solide aiguille 90 car je vais coudre des épaisseurs.012 (FILEminimizer)
  • J’ai coupé un gabarit de 32cm /20cm et j’ai coupé trois morceaux de suédine (le devant, le dos et la partie frangée) et deux morceaux de coton pour la doublure (pour le devant et le dos).

006 (FILEminimizer)

  • J’ai aussi coupé un morceau de suédine de 9,5cm/32cm pour la pièce rapportée sur le devant du sac.
Il y a une erreur sur la photo ; c'est bien 9,5cm /32cm

Il y a une erreur sur la photo ; c’est bien 9,5cm /32cm

  • Pour fabriquer les attaches, j’ai coupé deux morceaux de suédine et deux morceaux de doublure de 15cm/4cm (vous pouvez aussi couper 4 dans votre suédine).

008 (FILEminimizer)

  • Enfin pour l’anse du sac, j’ai coupé deux morceaux de suédine de 4 cm /90cm (mais la longueur dépend de vous, de votre taille, de votre envie… ma fille fait 1,50 donc si vous faites 1,70, prenez plutôt 1,10m).

002 (FILEminimizer)

La construction du sac :

Le sac se coud comme une trousse. Cependant, on y ajoute de quoi fixer l’anse avec les attaches que l’on insère dans  les côtés. Je règle ma machine à coudre en agrandissant le point entre 3,5 et 4 (faire des essais avec votre machine). Un point trop serré hache la suédine et la fragilise. Votre sac risque d’avoir une vie très courte et de se déchirer à la moindre tension. Vous pouvez ajouter à ce sac des petites poches intérieures, selon vos envies.

1. Je prépare le devant.

Je prends un des grands carrés de suédine. Je trace un trait à 10 cm puis je dessine des repères, perpendiculairement au premier repère,  tous les 0,5 cm. Je coupe chacun de ces traits. Les franges sont faites.

001 (FILEminimizer)

004 (FILEminimizer)

je mets le morceau frangé sur une autre grande pièce et je bâtis à 5 mm sur les 10 cm du haut afin de les joindre.

006 (FILEminimizer)

007 (FILEminimizer)

Je prends alors la pièce rapportée et je la positionne le long du haut puis je la retourne vers le bas endroit contre endroit.

008 (FILEminimizer)

009 (FILEminimizer)

je la couds sur toute la longueur.

011 (FILEminimizer)

Je retourne le morceau vers le haut (envers contre endroit). J’écrase la couture au fer (attention de ne pas brûler la suédine, baissez la température du fer. Vous pouvez aussi utiliser une patte sèche) puis faites une surpiqûre à 0,7 cm de la couture initiale.

012 (FILEminimizer)2. Je couds la fermeture éclair.

Pour se faire, je mets la fermeture entre le devant et la doublure du sac (endroit contre endroit), l’endroit de la fermeture est face à l’endroit du sac.

014 (FILEminimizer)

015 (FILEminimizer)

Je couds avec le pied à fermeture éclair de ma machine. Je remets l’ouvrage sur l’endroit (devant et doublure envers contre envers) et je fais une surpiqûre le long de la fermeture éclair uniquement sur le devant (je ne couds pas la doublure). Je fais de même pour l’autre côté du sac (le dos).

020 (FILEminimizer)

022 (FILEminimizer)

023 (FILEminimizer)

 

3. Je prépare les attaches pour le sac.

Je fais un rentré de 1cm environ  de part et d’autre de la longueur des pièces principales et des doublures. Je les mets envers contre envers et je fais une couture à 0,3 cm du bord de chaque côté.

025 (FILEminimizer)

027 (FILEminimizer)

 

5. Je prépare la couture finale.

J’ouvre la fermeture éclair et je  mets les deux doublures ensemble, endroit contre endroit et le devant et le dos ensemble, endroit contre endroit.  Je plie les deux attaches en deux. Je les mets dans les attaches métalliques. J’insère les attaches ainsi créées entre l’endroit du devant et du dos à environ 3 cm du haut (de la fermeture éclair). Je couds tout autour à 1 cm du bord en laissant un trou de 7/8cm au milieu de la doublure (au fond du sac). Je fais attention de bien rentrer les franges pour ne pas les prendre dans la couture. 😉

024 (FILEminimizer)

031 (FILEminimizer)

 

030 (FILEminimizer)

032 (FILEminimizer)

Je crante les quatre coins du sac.

036 (FILEminimizer)

Puis je le retourne en passant par le trou  laissé dans la doublure. Comme j’ai laissé ma fermeture éclair ouverte, je peux sans soucis attraper la suédine pour la mettre à l’endroit.

Je forme bien les coins en repoussant le tissu (personnellement, je repousse avec une tête de crochet) et je ferme le fond de la doublure avec un point à la main ou un couture nervure à la machine.

023 (FILEminimizer)

Le corps du sac est fait 🙂

004 (FILEminimizer)

005 (FILEminimizer)

 

6. Je couds l’anse du sac

Je prends mes deux morceaux et comme pour les attaches, je fais de part et d’autre un rentré de 1 cm environ. je les mets l’un sur l’autre envers contre envers et le couds de chaque côté à 3mm du bord.

013 (FILEminimizer)

018 (FILEminimizer)

J’insère une extrémité de l’anse ainsi créée dans une des deux attaches en métal, je fais un rentré et je couds sur toute la largeur (allez-y tranquillement car il y a de l’épaisseur). Je répète cette opération de l’autre côté. Attention de ne pas vriller l’anse.

022 (FILEminimizer)

Voilà votre sac est terminé. vous pouvez l’emmener ou vous voulez !

025 (FILEminimizer)

 

 

 

Publicités

Mon premier Ginger

Publié le

013 (FILEminimizer)

Cela fait très longtemps que je veux me faire un jean. J’ai d’ailleurs acquis le jean Ginger en  mars 2015 afin de m’y attaquer mais je n’ai pas osé. j’ai pourtant fait deux pantalons l’an dernier. Je peux l’avouer, coudre un jean me faisait peur. il y a deux semaines, suite à un échange avec La Petite, j’ai décidé de me lancer et je ne le regrette pas.IMG_5687 (FILEminimizer)

le Ginger est un patron de Closet Case Pattern. j’avais déjà tenté un de leur patron avec bonheur l’été dernier :  le Bombshell, mon maillot de bain. je tiens à préciser que j’aime beaucoup cette marque les patrons sont bien conçus les explications sont bien faites et il y a des tutos sur le site de la marque. le Ginger propose deux formes de pantalon (droite ou skinny) et deux hauteurs de taille (haute ou basse).

004 (FILEminimizer)

J’ai choisi de coudre mon jean dans un tissu trouvé chez Mod’Tissu à Tours.  C’est un mélange de coton et d’élasthanne comme conseillé dans le patron.J’ai taillé mon patron en taille 12 en me fiant à mes mensurations et j’ai choisi le modèle taille basse et la coupe droite car c’est ce que j’achète en général dans les magasins (enfin, pas une taille trop basse quand même, hein).

IMG_5689

Lors du montage, la difficulté principale a été celle de la couture des surpiqûres. Je n’avais jamais fait de surpiqûres contrastantes. J’ai fait de mon mieux mais lors du montage de la fermeture éclaire, je n’ai pas bien géré mes repères, les surpiqûres n’ont donc pas été faites à la même distance que les autres. Ma fermeture était montée quand je m’en suis rendue compte, je n’ai pas voulu tout défaire.

IMG_5688 (FILEminimizer)

De même, je n’ai pas fait les surpiqûres à l’entrejambe car j’avais cousu les côtés pour essayer mon jean et je n’ai pas voulu défaire ces dernières. Maintenant que je sais que le modèle me va à peu près,  je vais en coudre un autre en m’appliquant plus afin d’avoir des finitions abouties.

010 (FILEminimizer)

Si j’aime énormément le rendu global du mon jean, j’ai deux soucis qu’il faudra que je résolve pour la prochaine fois, tout d’abord, je l’ai coupé un peu co

urt.  J’avais rallongé le patron de 5 cm et j’en ai ôté quatre au moment de faire l’ourlet : grosse erreur que je ne referais pas la prochaine fois.

IMG_5691 (FILEminimizer)

L’autre soucis et plus embêtant, la taille est trop large (j’ai pourtant thermocollé la ceinture afin qu’elle ne se détende pas à l’usage). Le problème est lié à ma cambrure (assez prononcé) et à mon popotin (proéminent). Lors de mon essayage intermédiaire, j’avais ôté 3 cm au milieu du dos mais ça n’a pas été suffisant, je porte donc mon jean avec une ceinture. Il faudra que j’en enlève plus la prochaine fois.

017 (FILEminimizer)

Je suis cependant contente de mon jean. Quand, je le porte, on ne voit pas qu’il est fait main et ça me convient. Et vous comptez-vous vous attaquer à ce type de pièce?

020 (FILEminimizer)

Aubépine de travaux

Publié le

062 (FILEminimizer)

Il y a quinze jours j’ai eu envie d’une Aubépine… cette robe dotée de plis religieuses sur le devant et les manches, n’est pas la plus présente sur la toile ces temps-ci.

054 (FILEminimizer)Je sais que certaines lui reprochent de donner un aspect femme enceinte, personnellement, je la trouve très confortable. J’en avais déjà cousue deux au moment de la sortie du patron, j’avais un bon souvenir de ces expériences.  Je précise que Aubépine est un patron de ma marque préférée ; Deer and Doe, bien sur  🙂

059 (FILEminimizer)

j’ai choisi d’utiliser un coupon de voile de coton de mon stock. Ce tissu, acheté chez Toto au kilo, est un hommage au boulon, vis et tournevis du monde. Je le trouve rigolo et sobre à la fois!

056 (FILEminimizer)

065 (FILEminimizer)

J’ai coupé mon patron en taille 40 en me basant sur mon tour de poitrine. Je pense avoir bien fait car l’encolure ne baille pas et je ne me sens pas engoncée dans cette robe.

052 (FILEminimizer)

Je suis contente de cette nouvelle petite robe. et vous, qu’en pensez-vous?

053 (FILEminimizer)

049 (FILEminimizer)